Pour Angela Merkel, l'effacement de la dette grecque "n'est pas une solution"

Lors d’une réunion devant des députés de son camp, la chancelière allemande a maintenu son opposition à l’effacement de la dette de la Grèce. Selon des propos rapportés au journal “Passau Neue Presse”, Angela Merkel a précisé qu’un effacement de la dette grecque ouvrirait la porte à d’autres pays qui pourraient faire la même requête. Les déclarations de la chancelière allemande confirment la politique adoptée depuis des semaines par Berlin, qui ne veut pas risquer d’irriter les contribuables allemands à moins d’un an des élections législatives dans le pays. (Source : AFP)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.