Pour Guaino et Bayrou, Montebourg a raison d'évoquer une nationalisation de Florange

A ses yeux, le sujet n’est pas tabou. Ce mardi dans la presse, Henri Gaino a jugé que le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, a \"tort d\'utiliser la polémique\" mais que \"sur le fond il a raison\" concernant sa proposition de nationalisation temporaire du site de Florange.Mittal \"n\'a pas tenu ses engagements\"Car à ses yeux, \"la nationalisation temporaire est une question que nous nous étions posée avec Nicolas Sarkozy... Il faut se reposer sérieusement cette question aujourd\'hui. L\'Etat ne peut pas rester indifférent au sort de la sidérurgie\". Pour ce faire, Henri Guaino précise que \"cela suppose de trouver des partenaires industriels et de bien étudier la rentabilité des sites\". Surtout, il faut avoir ce débat sur la nationalisation \"de façon sereine et ne surtout pas en faire une question idéologique\".Enfin, concernant le bilan de Mittal, le député UMP affirme que l’industriel \"n\'a pas tenu ses engagements et n\'a pas dit la vérité sur sa stratégie\". \"Mittal nous avait assuré qu\'il voulait faire vivre la sidérurgie en Europe et en France. Au regard de ce qui se passe aujourd\'hui, on a plutôt le sentiment que, au contraire, le groupe démantèle petit à petit la sidérurgie européenne pour se concentrer sur ses activités minières qui lui rapportent beaucoup plus\", achève-t-il.Même son de cloche pour BayrouDans la même veine, François Bayrou a estimé mardi sur RTL que la nationalisation temporaire du site ArcelorMittal de Florange proposée par Arnaud Montebourg pouvait \"être envisagée\", tout en désapprouvant les \"mots\" du ministre du Redressement productif. \"On est en droit de demander au gouvernement d\'être un peu plus équilibré et d\'agir un peu moins par foucades, par invectives, par tous ces mots qui sont insupportables pour les salariés de l\'entreprise\", a lancé le chef de file du MoDem.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.