En perte de vitesse en Europe, Renault se renforce en... Russie !

Si ses ventes s\'écroulent en Europe, et notamment en France, Renault se renforce encore en Russie, qui constitue son troisième débouché mondial... derrière l\'Hexagone et le Brésil. La firme française annonce ce mardi le rachat des 5,9% qu\'il ne détenait pas encore dans le capital de son usine moscovite Avtoframos. Ces 5,9% étaient détenus par la mairie de Moscou. Renault a investi 480 millions d\'euros sur ce site, d\'une capacité qui vient d\'être accrue à 185.000 unités par an. L\'ex-Régie avait racheté en 2004 26% du capital d\'Avtoframos, qu\'il avait porté à 94,1% en 2006. Avtoframos produit notamment des Logan, Sandero, Duster, vendus sous le label Renault. Le 4x4 Duster rencontre notamment un grand succès. Renault compte en écouler plus de 100.000 l\'an prochain.Deuxième marque étrangère en RussieRenault est la deuxième marque étrangère en Russie avec des ventes sur dix mois de 155.433 unités (+24%), derrière le coréen Kia (157.519 unités). Chevrolet (GM) vend davantage, mais une bonne part de ses volumes est constituée de modèles Niva, le 4x4 soviétique Lada lancé en 1976 mais qui a fait l\'objet d\'une co-entreprise spécifique avec le constructeur américain. Le premier acteur en Russie n\'en demeure pas moins le russe Avtovaz (Lada), contrôlé par... Renault. Le français et son allié japonais Nissan ont d\'ailleurs signé en mai un protocole d\'accord en vue de prendre la majorité d\'Avtovaz, dont  Renault détient aujourd\'hui 25% des parts. Renault, Avtovaz et Nissan ont écoulé ensemble sur dix mois 743.583 véhicules (+2%).Pays très rentableLa Russie \"est l\'un des pays les plus rentables au sein du groupe\", nous expliquait début octobre, au dernier Mondial de l\'automobile parisien, le patron de Renault sur place Bruno Ancelin. L\'usine d\'Avtoframos à Moscou est particulièrement productive. Ce site tourne 5.800 heures par an, un record parmi les sites du groupe au losange.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.