Créer et presser ses propres vinyles grâce à une imprimante 3D

 |  | 182 mots
Lecture 1 min.
Sera-t-il bientôt possible de confectionner ses propres vinyles chez-soi? Peut-être, grâce aux imprimantes 3D. Amanda Ghassaei a réussi ce tour de force. Cette ingénieure américaine, basée chez Instructables à San Francisco a mis au point une technique permettant, à partir de fichiers audios, d’obtenir des 33 tours lisibles sur n’importe quelle platine. Son imprimante 3D permet, en additionnant des couches de plastique, d’aboutir à un disque avec un taux d’échantillonnage de 11 kHz. C’est bien moins que pour un mp3 (44,1 kHz), et la qualité du son apparaît (très) mauvaise. Mais reconnaissable, tout de même. Amanda Ghassaei permet de télécharger librement tous les fichiers nécessaires à la fabrication de ses disques.Les innovations continuent donc concernant les imprimantes 3D, qui permettent de reproduire presque tous les objets à la maison. Toutefois, Duncan Stewart, directeur du cabinet Deloitte Research, avait assuré en février dernier que cette technologie n’allait pas \"remplacer les usines et les magasins\". Au contraire de ce qu’avait indiqué l’hebdomadaire The Economist quelques mois plus tôt.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :