Des familles royales à l'austérité relative

 |   |  191  mots
Malgré la sévère austérité actuelle au Royaume-Uni, le gouvernement n'a pas réduit les sommes annuellement attribuées à la reine et à son mari pour leurs dépenses de représentation officielle. Il faut dire que depuis 1990, Elizabeth II reçoit 7,9 millions de livres sterling (9 millions d'euros), qu'elle redistribue à ses enfants (exceptés le prince Charles et sa famille directe, qui sont indépendants, et son mari le prince consort Philip qui touche directement de l'État 359.000 livres sterling par an). Ce niveau a été fixé en 1990 et n'a pas évolué depuis, malgré une inflation de 58,3 % en vingt ans ! La famille royale espagnole doit, elle, se serrer la ceinture, le budget que lui alloue l'État ayant été réduit de 5,2 % en 2011 à 8,43 millions d'euros, après son gel en 2010. Le roi Juan Carlos dispose de cette somme pour les dépenses de sa famille et celles de représentation liées à sa charge. Toutefois, les voyages officiels, les moyens de sécurité et les véhicules officiels, ainsi que l'entretien des bâtiments royaux sont à la charge de l'État. Gaëlle Lucas, à Madrid et Tristan de Bourbon, à Londre

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :