Le financement de la Cité du cinéma est bouclé

Enfin ! Un an après l'annonce par Luc Besson de sa cité du cinéma à Saint-Denis, son financement a été bouclé vendredi. Les principales banques françaises, menées par la Société Généralecute; Générale, ont accordé un crédit de 84,4 millions d'euros au projet qui représente 140 millions d'euros d'investissement. Les autres banques sont BNP Paribas, Crédit Agricolegricole, Crédit Mutuel CIC, Natixis, Dexia et Oseo. Les négociations ont été difficiles avec les banques, initialement réticentes. Mi-février, le président de l'agglomération de Plaine Commune Patrick Braouezec avait même déclaré : « le bouclage financier n'a pas été fait le 29 janvier, comme prévu. Certaines banques, qui étaient partantes au départ, se désengagent du projet ». Finalement, la situation a été débloquée par l'intervention du médiateur du crédit, voire même - selon certaines sources - du gouvernement lui-même. Il y a un an, Luc Besson avait clairement dit être soutenu à haut niveau : « Claude Guéant a trouvé le projet formidable et a usé de son influence pour faciliter les choses. Nicolas Sarkozy était aussi très favorable ». Le réalisateur a peut être aussi été aidé par le recrutement récent, dans sa société personnelle Front Line, de deux proches du chef de l'État, Emmanuelle Mignon et Christophe Lambert. C'est la partie « immobilier de bureaux », pilotée par Vinci et la Caisse des Dépôts, qui a bouclé son financement vendredi. Le financement de l'autre volet - les studios de cinéma - avait été bouclé il y a trois mois : un crédit de 30 millions d'euros avait été accordé par les mêmes banques, peu ou prou, menées par la Société Généralecute; Générale. Jamal He

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.