Chine : ArcelorMittal inquiet, Peugeot confiant

 |  | 31 mots
Lecture 1 min.
Le premier sidérurgiste mondial craint un ralentissement du marché chinois. Le constructeur automobile français espère y compenser la morosité prévue de ses ventes en Europe. pages 13 et 14.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :