Le « péril jaune »

La région de l'Extrême-Orient est en déclin démographique. Les autorités russes s'en inquiètent et souvent, brandissent le « péril jaune » pour inciter la population à rester sur ces terres. Les Chinois, à la frontière, qui, eux, souffrent de surpopulation, aimeraient venir cultiver ici les champs fertiles. Pourtant, selon le chercheur Gilles Favarel-Garrigues, aucune inquiétude à se faire - ce serait même un fantasme... Pour en savoir plus, lire, « la Russie contemporaine », Fayard, 505 pages, 30 euros.
En direct dès 8h30 - Une époque formidable

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.