L'Esma, une école française de formation des pilotes croquée par les Chinois

 |   |  256  mots
En redressement judiciaire depuis avril 2012, l\'\'Ecole supérieure des métiers de l\'aéronautique (Esma), l\'une des principales écoles françaises du secteur passe sous pavillon chinois. Le groupe chinois Hainan Group (HNA), présent dans les secteurs du transport aérien (et notamment dans la compagnie française Aigle Azur), du tourisme, des infrastructures…a repris l\'école de formation des pilotes de lignes, des hôtesses et stewards, des techniciens de maintenance et des métiers de l\'aéroport. Basée à Mauguio à côté de Montpellier dans l\'Hérault, l\'Esma compte 264 élèves. Leur formation est assurée par 60 instructeurs et 20 intervenants extérieurs. L\'école dispose d\'une flotte de 20 appareils, de cinq simulateurs de vol et d\'une résidence de 100 logements pour ses étudiants.L\'ouverture vers l\'Afrique sera intensifiéeLa stratégie commerciale du nouvel actionnaire, HNA Europe, est orientée \"sur le marché domestique et le Maghreb\", précise HNA dans un communiqué. \"L\'ouverture vers l\'Afrique sera intensifiée. Des contrats sont déjà signés avec la Guinée Equatoriale et le Tchad, et les contacts sont avancés avec le Nigéria et le Gabon.\"Le groupe HNA est très présent dans le transport aérien. Outre Aigle Azur, il possède Hainan Airlines, la quatrième compagnie chinoise, ainsi que Hong Kong Airlines. Il a récemment investi dans une prise de participation dans la compagnie aérienne française Aigle Azur.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :