BNP Paribas fermera ses filiales installées dans les paradis fiscaux

 |   |  107  mots
cite>BNP Paribas dit adieu aux Bahamas et au Panama. La banque se désengagera de ces paradis fiscaux, qui restent sur la liste « grise » de l'OCDE, a indiqué hier au micro d'Europe 1 son directeur général, Baudouin Prot. « Je pense qu'on avait une demi-douzaine de filiales dans les paradis fiscaux, [que] nous avons décidé de fermer », a-t-il ajouté, remarquant que la liste des pays sur la liste « grise » rétrécit progressivement grâce à la pression exercée par le G20. Par ailleurs, M. Prot a confirmé que le remboursement du prêt de 5,1 milliards d'euros de l'État débuterait « avant le 30 juin 2010 ».

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :