des adhérents du CJD mobilisés pour Les seniors

 |   |  100  mots
Alors que la loi oblige les entreprises de plus de 50 salariés à mettre en place une politique de l'emploi des seniors par le biais d'un accord d'entreprise (ou de branche) ou d'un plan d'action, sous peine de pénalité financière (1 % de la masse salariale), trois quarts des adhérents du Centre des jeunes dirigeants (CJD) n'envisagent pas de modifier leur action, estimant qu'ils sont déjà mobilisés sur ces questions. Le CJD accueille d'ailleurs très positivement l'annonce par les partenaires sociaux d'une probable négociation sur la question de l'emploi des jeunes et des seniors. I. M.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :