Des petites valeurs asiatiques en grande forme

 |   |  342  mots
Ces derniers mois, la Chine et le Vietnam ont signé plus de 50 accords commerciaux et d'investissement pour une valeur totale de 2 milliards de dollars », note Mark Mobius, le gérant de Templeton Asian Small Companies (+ 56,99 %), un fonds qui, à l'instar d'Aberdeen Global Asian Small Companies (+ 53,19 %), est consacré aux petites entreprises. Actuellement très investi sur la Corée du Sud (30 % du portefeuille), ce fin connaisseur des pays émergents ne tarit pas d'éloges pour l'économie de ce pays : « Dépassant les attentes, le produit intérieur brut sud-coréen a progressé de 7,2 % au deuxième trimestre 2010, après 8,1 % au premier trimestre. En juillet, la vigueur de la reprise économique du pays a d'ailleurs amené la banque centrale à relever ses taux d'intérêt de 0,25 % pour la première fois depuis le début de la crise financière en 2008, à 2,25 %. » Une situation bien différente de celle des pays développés ! S'ajoutent à cela des exportations en forte hausse et des relations commerciales consolidées avec d'autres pays émergents, non seulement en Asie mais aussi dans d'autres zones : « Afin d'améliorer ses relations commerciales et économiques avec l'Amérique latine, la Corée du Sud a signé son deuxième accord de libre-échange dans la région, avec le Pérou », précise le gérant qui pilote aussi le fonds Templeton Asian Growth (+ 46,82 %), plus présent sur la Chine, la Thaïlande et l'Inde. Énergie surpondéréeEn hausse de 53,75 % sur un an, le fonds JP Morgan JF Asean Equity Fund, géré par Jenny Tan et Pauline Ng, ne démérite pas. Tout comme Fidelity Funds-Asean Fund (+ 49,40 %), il est exclusivement investi sur les marchés des pays membres de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est. Poids lourd de l'indice de référence, Singapour représente actuellement près de 40 % du portefeuille, suivi par la Thaïlande, la Malaisie et l'Indonésie. Au plan sectoriel, les gérantes surpondèrent l'énergie et l'industrie. Le secteur financier, qui représente 38,9 % de l'indice et 31,5 % du portefeuille, reste prédominant.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :