Et vogue la photographie

L'année 2005. Une porte dérobée. Un escalier raide. Et voilà Angelina Meslem, jeune diplômée de l'École du Louvre, propulsée sur son nouveau lieu de travail : les réserves du musée national de la Marine. Avec pour mission d'identifier les photos considérées comme patrimoniales au sein de milliers de tirages et autres négatifs sur verre. Un travail titanesque. Et passionnant. Car cette collection regorge de pièces uniques comme ces daguerréotypes de marins du XIXe siècle ou ces photomontages de François Kollar (1904-1979). « C'est au final une collection très hétérogène qui retrace l'histoire de la marine, pas celle de la photographie, confie Angelina Meslem. Mais par son histoire et ses thématiques, elle est ouverte sur les hommes et sur le monde. » Drôle d'histoire que celle de cette collection née à la fin du XIXe siècle. En 1913, un conservateur décide de faire l'inventaire des oeuvres papier et dénombre 600 tirages jugés aussi intéressants que nécessaires d'un point de vue documentaire. Trente ans plus tard, un autre conservateur réorganise l'ensemble en dossiers thématiques. Il faut attendre les années 1990 pour se rendre compte que ce type de classement est néfaste à la conservation des photos. Les images sont alors récupérées, les plus abîmées restaurées et la collection enrichie.Aujourd'hui, Angelina Meslem prend en compte la qualité de l'image, son état de conservation, ce qu'elle dit de l'histoire de la marine, avant de décider si elle doit rejoindre le fonds patrimonial ou pas. Au final, elle fera des propositions concernant acquisitions et commandes.En attendant, elle profite du Mois de la photo pour confronter « ses » tirages à des photos plus contemporaines. Ainsi, les portraits très plasticiens de Rineke Dijkstra empruntés à la MEP vont voisiner avec ceux d'Océaniens du XIXe siècle. « Le Marin » de Pierre et Gilles est pour sa part confronté à un ex-voto d'un autre marin, présenté dans un caisson en bois et décoré de fleurs en coquillages. Ce qui s'annonce détonant.Yasmine Youssi « Marines. Du document à l'oeuvre » au musée national de la Marine, du 17 novembre au 28 février. www.musee-marine.fr

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.