Derniers témoignages

Les uns vivaient dans les shte- tels (petite ville de Pologne orientale). Les autres sur les contreforts de l'Atlas. De la vie de ces communautés juives d'Europe de l'Est, d'Afrique du Nord ou d'Asie, il ne reste aujourd'hui pratiquement plus aucune trace. Si ce n'est les quelque 10 à 15.000 photos conservées par le musée d'Art et d'Histoire du judaïsme (Mahj) à Paris. Nombre de ces tirages proviennent de l'ancien musée d'Art juif de Paris. Mais le Mahj a également bénéficié de nombreux dons comme celui de l'antiquaire Georges Aboucaya, riche de photos d'Afrique du Nord des XIXe et XXe siècles. D'autres images sont arrivées de manière anonyme comme celles représentant l'ouverture des camps de concentration. Le musée achète également. Des photos exposées en ses murs comme celles de Robert Capa sur la naissance d'Israël. « Nous cherchons aussi à combler nos manques et à préparer nos prochaines expositions », explique Nicolas Feuillie, le responsable de la collection. Il lui arrive ainsi de traquer des photos de juifs d'Algérie sur le Web pour une manifestation prévue en 2012. Au final, tous les genres sont représentés dans cette collection qui croise l'histoire du peuple juif et celle de la photographie dans des photos signées parfois des plus grands noms. Ce qui la rend unique. Y. Y. « Le Mahj collectionne... la photographie, du 9 novembre au 23 janvier ». www.mahj.org

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.