Hausse du chômage : Copé fait part de son "extrême inquiétude"

Jean-François Copé n\'a pas tardé à réagir concernant l\'envolée du chômage le mois dernier. Dans son communiqué publié mardi soir, où il se présente d\'emblée comme \"président de l\'UMP\", celui-ci déplore \"l\'accélération de la dégradation de la situation de l\'emploi au mois d\'octobre\". \"Cette hausse de 1,5%, soit malheureusement 45.000 demandeurs d\'emploi supplémentaires, fait suite à une augmentation elle-même très préoccupante du chômage au mois de septembre.\"La \"responsabilité\" de François HollandePour le député-maire de Meaux, \"cette très mauvaise nouvelle\", qui \"arrive une semaine après l\'abaissement de la note souveraine de la France\" montre \"l\'extrême gravité de la situation économique et sociale\". Avant d\'enfiler son costume d\'opposant: \"Malheureusement jusqu\'à présent, par manque de courage politique, François Hollande s\'est refusé à mettre en place des réformes structurelles d\'ampleur qui, seules, pourraient renforcer notre compétitivité au service de l\'emploi.\"Les bases sont posées. Le député-maire de Meaux en appelle ensuite \"solennellement\" à la \"responsabilité\" de François Hollande. Evidemment, d\'aucun verront aussi dans cette manoeuvre une façon de damer le pion à François Fillon alors que l\'UMP se déchire.Lire aussi : le chômage grimpe encore, Pôle emploi revoit le suivi des chômeu

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.