Les voitures de luxe se vendent très, très bien en France malgré la crise

Les immatriculations de voitures neuves plongent en France avec une chute de 14% sur onze mois. Renault dégringole, tout comme PSA, mais aussi Ford, Opel, Fiat. Les petites Renault Twingo ou autres Citroën C3 populaires trouvent de moins en moins d\'acheteurs. Mais les marques de luxe, elles, se portent bien, merci pour elles. Choquant? Peut-être. Il n\'empêche. Porsche a ainsi vu ses immatriculations dans l\'Hexagone grimper de 14,5% sur les onze premiers mois de l\'année, selon des statistiques officieuses arrêtées au 23 novembre. Le constructeur germanique de voitures sportives et dispendieuses a trouvé près de 2.800 clients. Jeep, la marque de l\'américain Chrysler (contrôlé lui-même par Fiat) spécialisée dans les gros tout-terrains accroît aussi ses volumes (+17% à 3.100 unités sur onze mois). Et, grâce à son nouveau Range Evoque si chic, le label britannique de 4x4 luxueux Land Rover fait encore mieux (+64% à plus de 7.500 véhicules)! Ca ne va peut-être pas durer, vu le durcissement prévu du malus pseudo-écologique à partir de l\'an prochain, lequel va encore plus renchérir ces véhicules. Mais, en attendant...Mercedes en pointeMercedes accroît pour sa part de 8,5% ses immatriculations en France sur onze mois à près de 39.000 exemplaires. Certes, il le doit surtout à son monospace compact Classe B. Mais certains modèles très chers de la marque à l\'étoile se portent eux aussi à merveille. Le 4x4 de très haut de gamme ML, récemment renouvelé, double presque ses scores en un an. Et 174 heureux acheteurs ont choisi le tout nouveau SL cabriolet (à plus de 100.000 euros pièce). Soit un quintuplement des ventes en un an, par rapport à l\'ancienne mouture. Audi (groupe Volkswagen) progresse quant à lui de 4% à 54.600 véhicules. Son concurrent BMW (sans Mini) reste stable, ce qui est déjà une performance vu la chute du marché total. Le bavarois parvient quand même à faire progresser de 13% les immatriculations de ses limousines Série 7 à 370 unités (de 81.500 à plus de 160.000 euros chaque au catalogue). Pas mal. Quant aux labels de prestige Jaguar ou Lexus (Toyota), ils reculent certes en france, mais... moins que le marché total. Le grand 4x4 hybride Lexus Rx gagne même du terrain (à un prix de base proche de 60.000 euros).Marché en hausseAu total, 150.000 véhicules des marques haut de gamme ont été immatriculés sur onze mois dans l\'Hexagone, contre 145.000 environ l\'année dernière sur la même période. C\'est quasiment 10% du marché total.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.