Sharp tente de se rallumer avec des écrans très haute définition

\"IGZO\", nouvelle formule magique pour Sharp ? L\'acronyme désigne les matériaux utilisés dans des écrans LCD produits par le fabricant japonais. Il s\'agit de l\'indium, du gallium et de l\'oxyde de zinc. Des matériaux semi-conducteurs qui permettent d\'augmenter le nombre de pixels sur des écrans ultra-fins. Et ce, en réduisant la puissance du rétroéclairage. Le procédé serait ainsi moins gourmand en énergie que celui qui utilise le silicium.Sur écran large... Jusqu\'à présent, des \"dalles\" LCD IGZO n\'étaient produites que pour un usage professionnel : finance, modélisation informatique, médecine. Mais Sharp compte vendre le procédé au grand public. Le constructeur a ainsi annoncé ce mercredi son intention d\'adapter cette nouvelle solution aux écrans 32 pouces. Ceux-ci seront d\'abord vendus sur le marché japonais pour 450.000 yens (4.500 euros) pièce à partir du 15 février 2013. Pour le moment, le constructeur compte en produire 1.500 par mois.... et smartphoneLa technologie est également adaptée à des écrans de taille beaucoup plus réduite. Sharp prévoit ainsi de fabriquer des écrans de 5 pouces équipés avec \"IGZO\" pour son smartphone Aquos Zeta. Une stratégie visant à produire des objets à très haute valeur ajoutée alors que l\'entreprise connaît de grosses difficultés. Sharp, qui a enregistré de lourdes pertes, est engagée dans un plan de réorganisation avec 10.000 suppressions de poste prévues. Fin octobre l\'agence de notation reléguait sa note en catégorie spéculative.  

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.