Samsung ignore royalement la crise

Samsung ne connaît plus la crise. Le géant de l'électronique sud-coréen a annoncé vendredi des résultats trimestriels supérieurs aux attentes des analystes, grâce à un rebond des prix des semiconducteurs et à une forte reprise de la demande pour les télévisions et les téléphones mobiles. Sur les trois derniers mois, Samsung a augmenté ses ventes de 37 % à 25.320 milliards de wons (15,7 milliards d'euros) et a dégagé un bénéfice net de 3.000 milliards de wons (1,86 milliard d'euros) contre une perte de 740 milliards il y a un an. Sur l'ensemble de l'année 2009, le chiffre d'affaires a grimpé de 23 % et le résultat net a bondi de 75 % (à 5,9 milliards d'euros).Une demande vigoureuseMalgré ces annonces, qui ont plutôt été bien accueillies par les investisseurs, le titre du groupe sud-coréen a terminé vendredi en baisse de 2,97 %, à la Bourse de Séoul. Samsung a peut-être pâti d'une moindre performance du secteur technologique à l'image de Motorola ou de Qualcomm, qui ont tous les deux livré des prévisions décevantes.Pour l'année en cours, Samsung prévoit une demande vigoureuse des consommateurs pour les PC et les téléphones mobiles multimédias qui utilisent ses mémoires. Selon le sud-coréen, la demande mondiale des mémoires flash va bondir. Tous les producteurs asiatiques de composants électroniques augmentent d'ailleurs rapidement leurs capacités de production après avoir réduit leurs stocks l'an passé alors qu'ils prévoyaient un ralentissement économique plus long.Lancements de smartphonesSurfant sur la vague du succès de l'iPhone, le groupe coréen va aussi multiplier les lancements de smartphones notamment dans le haut de gamme. Un des modèles sera équipé du système d'exploitation Androïd de Google. Samsung estime que ce segment du marché de la téléphonie va encore croître de 10 % cette année. Autre axe de développement, le marché naissant des tablettes tactiles : Samsung compte bien accroître sa présence sur ce segment afin de stimuler la concurrence contre l'iPad d'Apple.Encore plus de téléviseurs LCDL'électronique grand public constituera toujours un vecteur de croissance, même si le premier semestre n'est pas traditionnellement très dynamique pour ce marché. Les dirigeants de Samsung anticipent des ventes très soutenues de téléviseurs LCD du fait de la Coupe du monde de football et du décollage de la consommation en Chine. Les forts volumes de ventes devraient compenser la baisse des prix des produits électroniques.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.