L'un capitalise sur sa réforme phare, l'autre s'enlise dans le « tous azimuts »

Dopé par sa victoire sur la réforme de la santé, finalement votée il y a quelques jours, Barack Obama peut désormais pavoiser : les électeurs préférant les « winners » aux « loosers », ils pourraient, lors des législatives de novembre prochain, récompenser les démocrates. Certes, la majorité au Congrès n'est pas acquise, et la réforme de la santé s'avère, en raison de nombreux compromis, moins révolutionnaire que prévu. Mais qu'importe, le président américain réussit là où Sarkozy a du mal : il capitalise sur sa victoire. Il peut maintenant passer au reste de son programme : réglementation financière, immigration, lutte contre le réchauffement climatique et réduction du déficit budgétaire, le tout une priorité à la fois. De quoi rendre Sarkozy envieux... Car non seulement celui-ci arrive au rendez-vous tant attendu handicapé par la défaite de son parti aux régionales, mais en plus, ses victoires - et elles sont nombreuses en matière de réformes - ne semblent pas lui rapporter. Les Français, qui l'ont élu pour réformer, semblent oublier au fur et à mesure les réalisations : la nouvelle loi sur les universités, la réforme des heures supplémentaires, tout cela est désormais loin. Quant au bouclier fiscal, sur lequel le président refuse de revenir, il serait même devenu non pertinent, si l'on en croit la propre majorité du président...Enfin, lorsque « Sarko » s'essaie au compromis, un art maîtrisé par Obama, la tactique est perçue comme une reculade. Pour la taxe carbone, par exemple, laissée au bon vouloir de l'Europe... Reste la réforme des retraites en France, que l'on peut assimiler par ses enjeux à celle de la santé outre-Atlantique. Cette bataille pour rééquilibrer les comptes de l'assurance vieillesse s'annonce tout aussi difficile que celle que vient de connaître Obama, tant le sujet est sensible. Si l'Amérique s'est déchirée sur la santé, elle n'est pourtant pas descendue dans la rue. Ce n'est pas garanti en France L. J. B.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.