Boom des ventes pour les fabricants de cartes à puce

 |   |  148  mots
Le marché du « machine-to-machine » (M2M) représente aussi un relais de croissance pour les fabricants de cartes à puce. Après un bond de 26 % l'an dernier, les ventes mondiales de modules permettant les communications sans fil entre les machines devraient être multipliées par plus de six d'ici à 2014, pour atteindre 6,5 milliards de dollars, selon le cabinet iSuppli. Pas étonnant, dans ces conditions, que le français Gemalto ait persévéré dans le segment du M2M, malgré l'échec - en 2008 - de sa tentative de rachat de Wavecom, spécialiste du genre. Il y a un peu moins d'un an, Gemalto a déboursé 163 millions d'euros pour s'emparer de l'allemand Cinterion, qui détient 20 % du marché mondial du M2M, et opère plus particulièrement sur les créneaux de la télésurveillance des compteurs domestiques et du traitement des patients à domicile. C. L.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :