Korian très confiant pour les trois prochaines années

 |   |  272  mots
LA VALEUR À SUIVRELe spécialiste de la prise en charge des personnes âgées dépendantes, avec 218 établissements et 20.759 lits, se porte bien. En 2009, le groupe a vu son chiffre d'affaires progresser de 8,9 %, à 850 millions d'euros, profitant des effets de l'intégration des établissements de Medidep avec lequel il a fusionné, et après cession d'unités non stratégiques. Son résultat net, part du groupe s'est hissé à 21,9 millions d'euros en croissance de 21,5 %. La direction a parallèlement décidé de maintenir le montant du coupon à 0,60 euro par titre.Korian est positionné sur un secteur porteur : le vieillissement de la population. Il a d'ailleurs précisé dans un communiqué que sa croissance organique était déjà assurée pour les trois prochaines années grâce à la mise en oeuvre progressive d'une « réserve de développement de 6.142 lits ». La direction semble également prête à reprendre une stratégie offensive de croissance externe. Elle vient de concrétiser deux opérations, l'une près de Milan portant sur 280 lits, l'autre en France pour 91 lits. Du coup, l'objectif d'une progression de 7 % de l'activité (hors acquisitions) semble à portée de mains. Le titre Korian a bien figuré lundi, s'adjugeant 1,19 % à 18,78 euros. Depuis le début de l'année, pourtant, il ne brille guère en Bourse (avec un recul de plus de 5 %). La hausse sur un an n'est pas plus convaincante avec un gain d'à peine 18 % quand le SBF 250 gagne 43,5 % sur la même période. Korian peine manifestement à démontrer la solidité de son modèle économique. Il est détenu à hauteur de 31 % par Predica (Crédit Agricolegricole) et 23,8 % par Batipart. P. B. B+ 1,19 %

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :