en bref

 |   |  134  mots
Le nouveau président de Fiat, John Elkann, a indiqué jeudi que la famille Agnelli, dont il est le représentant, était prête à diluer sa part dans le groupe si une opération de fusion l'imposait. « Nous préférons être actionnaires d'une grande Fiat plutôt que d'empêcher que cela arrive », a déclaré le petit-fils de Gianni Agnelli. Selon Reuters, les conseils d'administration des deux compagnies aériennes devaient se rencontrer d'ici à la fin de cette semaine et un accord pourrait être conclu dès ce vendredi. Il donnerait naissance au plus grand transporteur mondial.Le groupe nucléaire a annoncé un chiffre d'affaires de 1,9 milliard d'euros au premier trimestre 2010, en hausse de 8,4 % (hors effet de change) par rapport à l'an dernier, grâce à l'activité réacteurs qui progresse de 18 %, à 775 millions.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :