"La Commission n'a pas à nous dicter ce que nous avons à faire"

3 mn

\"La Commission n\'a pas à nous dicter ce que nous avons à faire. Elle a simplement à dire que la France doit rétablir ses comptes publics\", a réagit François Hollande à la suite des recommandations de la Commission européenne à la France, mercredi. Bruxelles a certe accordé deux ans à la France pour réduire son déficit sous les 3% du PIB, mais elle lui demande aussi de réaliser plusieurs réformes d\'ici le 1er octobre. Notamment une réforme des retraites en vu d\'assurer son équilibre \"pour 2020 au plus tard\".\"Pour ce qui concerne les réformes structurelles, notamment les réformes de retraites, c\'est à nous et à nous seuls de dire quel sera le bon chemin pour atteindre l\'objectif\", a insisté le président, qui s\'exprimait en marge d\'un déplacement à Rodez. François Hollande a souligné qu\'il avait \"déjà fait\" la \"proposition\" de réforme des retraites et que celle-ci serait faite \"\'dans la concertation, la justice, la responsabilité\". \"La vérité sur les retraites, c\'est qu\'une discussion s\'engagera avec les partenaires sociaux, avec justice, responsabilité et volonté pour en terminer avec les déficits\", a-t-il dit.\"Pas de surprise\" pour Ayrault\"Il n\'y a pas de surprise, nous sommes dans la droite ligne de ce qui avait été annoncé, et donc la France va respecter ses engagements, ce qui implique un certain nombre de réformes que nous ferons à notre manière\", a déclaré, de son côté, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, à l\'issue d\'une rencontre à Paris avec l\'ancien chancelier allemand Helmut Schmidt.\"Si je pense à la réforme des retraites, ce n\'est pas Bruxelles qui nous le demande, c\'est parce que nous savons qu\'il y a nécessité de sauver notre système par répartition\", a encore dit Jean-Marc Ayrault. \"Nous sommes dans le concret, dans le réel, nous affrontons les réformes structurelles nécessaires, nous voulons que notre pays soit fort sur le plan économique, qu\'il soit juste sur le plan social et qu\'il soit en même temps un fer de lance de la relance du projet européen et que la France retrouve son rôle leader en Europe.\"\"Ces recommandations confortent les chantiers du gouvernement\" selon Moscovici\"Pour l\'essentiel, ces recommandations confortent les chantiers du gouvernement, notamment le Pacte pour la compétitivité, la croissance et l\'emploi, la réforme du marché du travail, la modernisation de l\'action publique, la réforme des retraites\", a déclaré le ministre de l’Economie, dans un communiqué. Pierre Moscovici a par ailleurs répété \"son engagement déterminé à poursuivre sa stratégie de sérieux budgétaire, au bon rythme\".\"Les discussions sur le projet de recommandation de la Commission qui auront lieu au cours des prochaines semaines seront l\'occasion de rappeler que la réorientation des politiques européenne en faveur de la croissance est une priorité\", a ajouté le ministre. Il a demandé une \"meilleure coordination des politiques économiques dans la zone euro prenant mieux en compte la situation différenciée des pays et leurs marges de manoeuvre respectives\". Il a également plaidé pour \"des initiatives en Europe pour renforcer la dimension sociale des politiques économiques à travers notamment des initiatives en faveur de l\'emploi des jeunes\".Inverser la courbe du chômage, toujours avant fin 2013Le président a également réagit aux prévisions de l\'OCDE, qui prévoit une hausse du chômage en 2013 et 2014. \"Malgré toutes les difficultés, la récession qui nous a saisis depuis maintenant six mois, (l\'objectif) reste de faire l\'inversion de la courbe du chômage\", a-t-il dit à Rodez, en ajoutant: \"moi je ne suis pas dans un concours de pronostics, je ne fais pas un pari sur l\'avenir (...) Je fais une politique qui doit à la fin de l\'année 2013 inverser la courbe du chômage et après, en 2014 continuer à réduire le chômage\".

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.