Aides au logement (APL) : en 2014, pas de revalorisation mais plus de bénéficiaires

 |   |  264  mots
La marge de manœuvre sur les aides au logement était étroite, le gouvernement a tranché : le montant de ces versements sera gelé en 2014, affirme ce vendredi matin Europe 1 dans un article publié sur son site Internet.L\'idée, c\'est de ne pas revaloriser le montant des aides, ce qui permet - d\'après la radio - de faire économiser 177 millions d\'euros dans le Budget 2014. Pourtant, lorsque l\'on s\'y penche d\'un peu plus près, on s\'aperçoit que le coût des aides au logement augmente ! Il passe tout de même de 4,9 milliards pour 2013 à 5,1 milliards d\'euros pour l\'année prochaine.Plus de bénéficiairesLa raison ? Le montant des aides est certes gelé, mais le nombre de bénéficiaire, lui, va augmenter. « Le gouvernement assume et explique que c\'est la moins mauvaise solution pour faire à la fois des économies et permettre quand même à tous ceux qui touchent cette aide de continuer à y avoir droit » explique Europe 1. En tout, environ 4 millions de personnes touchent des aides personnalisées au logement (APL) en FranceHabituellement, le montant des APL versées par la Caisse d\'Allocations Familiales (CAF) est modifié chaque année en fonction de l\'évolution du coût du logement. En 2013, l\'évolution de ces aides, lié aux prix de l\'immobilier, avaient coûté 362 millions d\'euros aux finances de l\'Etat. LIRE AUSSI:>> Réforme du logement: les deux sujets qui fâchent (vraiment)>> Logement étudiant: comment s\'y retrouver dans les différentes aides

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :