Publicité maintenue sur France Télévisions

 |   |  190  mots
En annonçant, le 8 janvier 2008 « réfléchir à la suppression totale de la publicité sur les chaînes publiques » de télévision, Nicolas Sarkozy avait lancé une bombe. Cette promesse - qui ne faisait pas partie des engagements de campagne - a fait pschitt. La publicité sera finalement maintenue en journée sur France Télévisions, au moins jusqu'à fin 2013, et non pas supprimée fin novembre 2011, comme le prévoyait la loi de 2009, et le souhaitait le ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand encore au printemps dernier. Mais cela aurait coûté au moins 200 millions d'euros par an (selon la rue de Valois), voire 330 millions (selon les députés UMP). Explication officielle?: « une gestion pragmatique des deniers publics ». Mais cela est aussi dû à la farouche opposition des députés UMP, menés par Jean-François Copé. Autre économie?: la dotation versée à la télévision publique sera réduite de 76 millions en 2011, compte tenu des bonnes rentrées publicitaires. Enfin, le ministre s'en est remis aux parlementaires pour décider de la taxe sur les télévisions privées. J. H.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :