Renault avance ses pions en Asie

Une région prometteuse mais difficile à pénétrer. Renault, qui avait signé un joint-venture avec Mahindra pour produire des Logan en Inde, s'en est retiré faute de résultats, la voiture étant jugée trop chère. La prochaine étape pour Renault sur le sous-continent est la mise en chantier de son projet ultra-low-cost (ULC) en coopération avec Bajaj Auto Ltd. Une voiture qui devrait être commercialisée à 3.000 dollars en 2012. En Russie, Renault a confirmé sa prise de participation à hauteur de 25 % dans Avtovaz, premier constructeur local (Lada) détenteur de 30 % du marché. Quant au marché chinois, Renault laisse Nissan, son partenaire dans l'Alliance, s'en occuper.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.