Après « The Silicon Valley », ? « The Car Valley »...

Les entreprises innovantes doivent savoir qu'elles disposent, avec le département des Yvelines, à la fois d'un partenaire pour financer leur recherche et développement mais aussi d'un lieu ouvert de test de leurs avancées technologiques », affirme Alain Schmitz. La volonté du président du conseil général des Yvelines est affichée : il veut amener les investisseurs à le rejoindre sur ce territoire de l'Île-de-France où il fait bon vivre et travailler. Que l'on dise de son projet qu'il sera peut-être l'équivalent pour l'automobile de ce qu'est la Silicon Valley pour la technologie, l'électronique et l'informatique, ne le choque pas. « The Car Valley, for the car value » pourrait être une signature mondiale à « notre » vallée de l'automobile, un projet ambitieux qui n'a pas d'équivalent en France. Dans le monde, les Américains, les Japonais et les Allemands construisent leurs technopoles destinées à l'automobile de demain. Le département des Yvelines veut concourir à cette nouvelle compétition mondiale pour la conception d'une voiture propre, idéale en ville. Un département qui a finalement renoncé à son projet de circuit de F1, pour accélérer beaucoup plus fort en faveur de la dépollution et du futur de l'automobile. C'est plus dans l'air du temps...

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.