La mobilité des salariés entre les usines à l'ordre du jour chez Renault

La mobilité entre les sites de Renault en France deviendra obligatoire, même si elle devra respecter certaines conditions, indique ce jeudi un communiqué du constructeur automobile français, à l\'issue de la troisième réunion de négociations sur la compétitivité. \"Si l\'appel au volontariat ne suffisait pas à répondre aux besoins d\'équilibrage inter-sites, tout salarié auquel serait proposé un détachement devrait l\'accepter\", souligne le groupe. Jusqu\'à présent, la firme au losange faisait appel au volontariat pour organiser des échanges de main-d\'oeuvre entre les sites.Plusieurs critèresPlusieurs critères seront toutefois pris en compte. Le temps de trajet aller ne pourrait pas dépasser 1 heure supplémentaire; le détachement serait inférieur à 9 mois; le délai pour prévenir le salarié serait d\'un mois et le niveau de poste proposé serait équivalent en termes de qualification. La direction garantirait un demi-mois de salaire pour six mois de détachement et un moyen de transport, comme une navette. Renault souhaite organiser ces mobilités au sein des usines des pôles ouest ou nord-est auquels elles appartiennent. Actuellement, 1.200 salariés sont détachés sur la base du volontariat, mais la direction souhaite en augmenter le nombre. En effet, selon les cycles de vie des produits, certaines usines peuvent avoir besoin de main d\'oeuvre alors que d\'autres tournent au ralenti.Accord en EspagneRenault vient de signer un accord de compétitivité majeur en Espagne, qu\'il conditionnait à des investissements futurs. La firme espère sceller un accord similaire en France. L\'usine ibérique de Palencia, qui produit des Mégane, augmentera du coup de 40% le volume de sa production actuelle. Sur les sites de Valladolid et de Séville, Renault espère augmenter sa production de l\'ordre de 30%. 1.300 postes devraient être créés à travers l\'Espagne.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.