Comment réduire ses impôts grâce aux dons ?

 |   |  318  mots
STRONG>Françoise Berthon, vice-présidente de l'Ordre des experts-comptables Paris Ile-de-FranceLes dons réalisés au profit d'oeuvres ou d'organismes d'intérêt général ouvrent droit, sous certaines conditions, à une réduction d'impôt sur le revenu. La réduction d'impôt est égale à 66 % des versements effectués au cours de l'année civile dans la limite de 20 % du revenu imposable global net et même à 75 % des versements aux organismes fournissant des soins, des repas ou un logement aux personnes défavorisées dans la limite de 513 euros pour l'imposition des revenus 2010. L'excédent éventuel est reportable sur les cinq années suivantes et ouvre droit à la réduction d'impôt dans les mêmes conditions.Seuls les dons versés jusqu'au 31 décembre 2010 portés sur la déclaration des revenus 2010 (n°2042), permettront d'imputer la réduction d'impôt, a du concurrence, sur l'impôt à payer en 2011 (ceux faits après cette date, donneront lieu à la réduction au titre des revenus 2011 pour l'impôt payé en 2012).Si le contribuable déclare ses revenus en ligne sur impots.gouv.fr, il est dispensé de l'envoi des justificatifs. Toutefois, le service des impôts des particuliers ou le centre des impôts pourra les demander.De façon plus marginale, les dons en numéraire ou de titres admis sur un marché réglementé en pleine propriété fait au profit de certains organismes (établissement de recherche ou d'enseignement supérieur publics ou privés, d'intérêt général, à but non lucratif, les fondations reconnues d'utilité publique, etc.), permettent aux redevables d'imputer sur le montant de l'ISF 75 % du montant de leur versement dans la limite de 50.000 euros. Les dons pris en compte sont ceux réalisés entre la date limite de dépôt de la déclaration d'ISF 2010 et la date de dépôt de la déclaration de l'ISF 2011.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :