Vladimir Poutine accusé de s'être fait offrir un palais par des oligarques

Le coup vient d'un homme d'affaires connaissant Vladimir Poutine depuis vingt ans. Sergueï Kolesnikov a envoyé une lettre ouverte au président Dmitri Medvedev (visible sur corruptionfreerussia.com) lui demandant d'intervenir dans une affaire de « corruption, d'extorsion et de vol ». Vladimir Poutine se serait fait construire un palace de style italien sur les rives de la Mer Noire, agrémenté d'un centre de thalassothérapie, d'un amphithéâtre et d'un héliport. Le tout aurait, selon la lettre, « été financé par des oligarques désireux de faire des donations charitables au nouveau président ». Dont Roman Abramovitch (203 millions de dollars) et Alexeï Mordachov (14,9 millions de dollars). Sergueï Kolesnikov se plaint de ce que son partenaire d'affaires, N. Chamalov (intime de Poutine), ait détourné tous les investissements de leurs sociétés communes vers ce « Projet Sud » (nom de code du complexe balnéaire). DémentiDmitri Peskov, porte-parole du Premier ministre russe, dément formellement tout lien entre Vladimir Poutine et « Projet Sud ». « Ce qui surprend dans ces révélations, c'est la source », estime le politologue Vladimir Pribylovski, qui a beaucoup enquêté sur l'entourage de Vladimir Poutine. « C'est un homme qui connaît Poutine depuis le début des années 90, à l'époque où ce dernier était vice-maire de Saint-Pétersbourg. Ils se rendaient mutuellement service. » Au-delà des accusations, c'est leur publication même qui crée l'événement. Hormis la presse d'opposition, les médias russes se sont toujours gardés d'égratigner Vladimir Poutine. Cette fois, les accusations ont été relayées par le principal quotidien d'affaires russe, « Vedomosti ». La presse s'est également montrée très critique sur le procès Khodorkovski, et le président Dmitri Medvedev s'est permis, sans le nommer, de critiquer Vladimir Poutine à la télévision. Emmanuel Grynsz

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.