Eurofer s'interroge sur une éventuelle entente

 |   |  99  mots
Pour le lobby européen des sidérurgistes, Eurofer, les hausses de prix réclamées par les groupes miniers sont déraisonnables. Eurofer a d'ailleurs déposé une plainte auprès de la Commission européenne pour entente sur les prix, alors que les trois premiers groupes miniers, Vale, BHP et Rio Tinto détiennent les trois quarts du marché. Une plainte aussitôt dénoncée par Vale, qui conteste cette attitude « coloniale » des industriels européens. L'Europe devrait toutefois payer moins cher que l'Asie pour le minerai, en raison d'un marché de l'acier nettement moins dynamique.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :