En France, la moitié des locataires est résignée à ne jamais devenir propriétaire

Le réseau d'agences immobilières Orpi a publié ce mercredi un sondage, réalisé par Ipsos, et dont les conclusions en disent long sur l'attitude des Français face à l'immobilier. Certes, l'intérêt pour la pierre ne se dément pas : 86 % des sondés y voient toujours un moyen de se constituer un patrimoine, et 84 % une façon de se protéger contre la précarité. Selon une autre étude, réalisée par l'Ifop pour VousFinancer.com, l'achat d'une maison ou d'un appartement est le principal projet d'avenir, pour 34 % des sondés.Apport financier trop faibleSauf qu'aujourd'hui, les Français ne se font plus guère d'illusions. Le pessimisme est, sans surprise, encore plus de mise chez les locataires dont l'apport financier est mécaniquement plus faible que celui des propriétaires : 47 % d'entre eux ont renoncé à devenir un jour propriétaire ! Quant aux propriétaires, un tiers d'entre eux estime qu'il leur manque l'équivalent d'environ deux pièces (41 mètres carrés) pour « vivre mieux ». Selon une étude TNS Sofrès, publiée en février, le logement est d'ailleurs devenu le quatrième sujet de préoccupation des Français (derrière le chômage, le pouvoir d'achat et la retraite).Les raisons de cette « sinistrose » ne surprendront personne. Le niveau des prix, bien sûr, constitue le principal frein à l'achat d'un logement. 83 % des personnes interrogées jugent les prix trop élevés. L'autre élément d'explication tient à l'endettement nécessaire pour acquérir un bien immobilier, dans un contexte de remontée des taux d'emprunt. Ainsi, 20 % des seniors ont déménagé, faute de ne plus pouvoir assumer le coût de leur logement. La crainte de s'endetter pour longtemps constitue d'ailleurs un frein à l'achat pour 54 % des sondés, tandis que 45 % éprouvent des difficultés à obtenir un crédit.Bilan ? « Les Français ne choisissent plus leur logement » estime Orpi. La preuve, 67 % des propriétaires ont choisi leur bien en fonction de contraintes de prix et de géographie plutôt que sur un coup de coeur.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.