Lueur d'espoir pour le site de Sandouville

Y aura-t-il du Trafic à Sandouville ? La relocalisation de ce véhicule utilitaire, actuellement produit dans l'usine Nissan de Barcelone, donnerait du baume au coeur aux salariés de l'usine normande de Renault (ils ne sont plus que 2.500 après un plan de départs volontaires qui a conduit à 1.300 départs début 2009). Selon le ministre chargé de l'Industrie, Christian Estrosi, la nouvelle est officielle. « C'est un engagement que j'ai obtenu de Renault... et je peux vous dire que l'assemblage du nouveau modèle commencera dès 2012 », s'est félicité samedi le ministre, dont l'objectif est de stabiliser l'emploi. La direction de Renault, quant à elle, est un peu prise de court. Elle ne dément pas l'information mais explique qu'il est un peu tôt pour communiquer ainsi sur sa stratégie industrielle. Le patron de Renault, Carlos Ghosn, avait d'ailleurs promis, fin 2008, de produire un véhicule utilitaire dans cette usine à partir de 2012. En fait, selon « Le Figaro » qui révélait l'information samedi, des négociations sont en cours au sein du groupe. Renault pourrait rapatrier la production du remplaçant du Trafic (47.300 unités produites l'an dernier en Espagne, chez son allié Nissan, et aussi en Grande-Bretagne, chez Opel, en partenariat). Mais l'accord de production avec Opel arrive bientôt à échéance et la filiale de General Motors s'interroge sur l'avenir de son site de Luton. Quant à Nissan, il a besoin des capacités de son usine espagnole pour d'autres modèles. Les deux constructeurs pourraient donc transférer à Sandouville l'assemblage de leurs utilitaires Vivaro et Primastar, actuellement faits par les mêmes sites de Barcelone et Luton. La production pourrait alors atteindre 80.000 à 160.000 véhicules, sur la base de l'activité de ces deux dernières années. Sophie Lécluse avec A.-G.V.« C'est un engagement que j'ai obtenu de Renault... et je peux vous dire que l'assemblage du nouveau modèle commencera dès 2012. »

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.