Revue de presse

 |   |  305  mots
STRONG>LE QUOTIDIEN DU PEUPLE (CHINE) : L'Uruguay veut accueillir plus d'investissements chinoisL'Uruguay est prêt à accueillir plus d'entreprises chinoises qui voudraient faire des affaires dans le pays, selon le vice-président uruguayen, Danilo Astori. Ce dernier a fait cette annonce vendredi, à l'occasion d'un séminaire organisé par le Conseil chinois pour la promotion du commerce international (CCPIT), une institution pour la promotion du commerce étranger en Chine. Plus de cent entrepreneurs chinois et uruguayens étaient présents. Le développement rapide, l'emplacement avantageux, les nombreuses ressources naturelles et la stabilité sociale du pays en font une destination idéale pour les entreprises chinoises désireuses de s'implanter dans les marchés sud-américains. Au premier semestre de l'année, le commerce sino-uruguayen pesait 867 millions de dollars, soit une hausse de 61,7 % par rapport à la même période de l'année dernière, a indiqué le CCPIT. THE ECONOMIC TIMES (INDE) : Toyota souhaite lancer la production des modèles Etios en Inde d'ici un moisLe plus grand constructeur automobile, Toyota, souhaite commencer la production de son modèle low-cost de voiture Etios en Inde dès septembre prochain, soit trois mois plus tôt que ce qui était prévu dans son calendrier. Le groupe japonais est très présent sur le sol indien, grâce à une joint-venture avec Kirloskar, le plus grand conglomérat de technologie et de construction d'Inde. La fabrication d'Etios devrait débuter dans l'usine Toyota, située à Bangalore. Le constructeur n'a toutefois pas précisé le nombre d'unités qu'il allait produire. La voiture low-cost Etios - inspirée du modèle de la Yaris - devrait être vendue aux alentours de 11.500 dollars ( soit 8.700 euros). Toyota prévoit également de lancer la construction de cinq autres petits modèles en Amérique du Sud d'ici la fin de l'année.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :