Le déambulateur, une valeur sûre

le Produit d'avenirEncore peu visible aujourd'hui dans nos rues, il y a un objet qui, demain, fera fureur : le déambulateur. Alors que, en 2008, la France comptait 3,1 millions de personnes de plus de 80 ans, elles seront 4 millions en 2020 ? dont 1 million de plus de 90 ans ?, et avec l'arrivée des baby-boomeurs aux âges canoniques, 6,5 millions en 2040. En 2060, les plus de 80 ans seront même plus de 8 millions ! Inutile de dire que sur une population qui sera alors de 72 millions de Français, la présence des cinquième et sixième âges, en un mot des grands vieillards, ne sera plus anecdotique. À l'évidence, cela posera des problèmes de prise en charge de la dépendance, le fameux « cinquième risque », évalué, dans le rapport Attali, à 0,25 point de PIB à l'horizon 2020. Mais cela offrira aussi de formidables opportunités, comme le marché des déambulateurs, segment promis à un avenir brillant et offrant déjà les modèles les plus divers : le plus basique, le déambulateur fixe, ou dans sa version plus ergonomique, le fixe pliant ne pesant pas plus de 1,5 kg. Mais on y trouve aussi le Rollator 4 roues doté de freins débrayables, avec son panier amovible et un support servant de siège. Encore mieux : le Rollator Dolomite Jazz, qui, une fois plié, offre un minimum d'encombrement, avec monte-trottoir intégré sur les roues, poignées réglables en hauteur, frein d'arrêt et de parking, et pouvant supporter jusqu'à 130 kg ! Sans oublier bientôt le Monimad, un déambulateur articulé motorisé et intelligent grâce à ses capteurs, capables de relever ses utilisateurs tombés à terre ! Alors que nos papy-boomeurs, toujours gâtés par la vie et singulièrement capricieux, voudront garder leur autonomie de déplacement, ils n'auront que l'embarras du choix. On peut même parier que les petits génies du marketing l'auront rendu plus tendance. À quand un« e-déambulateur », qu'il faudra bien rebaptiser pour devenir vraiment trendy ? V. S.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.