Belle année 2010 pour Derichebourg

2 mn

L'ascension de Derichebourg, initiée en 2009 avec une progression annuelle de plus de 90 %, s'est confirmée en 2010. Alors que l'année touche à sa fin, le spécialiste des prestations de services aux entreprises et aux collectivités affiche un gain à faire pâlir d'envie plus d'une société. Avec un bond de près de 70 % depuis le 1er janvier, le groupe se place en effet dans le top 10 du SBF 120, son indice de référence. Mieux. En deux ans, le titre massacré en 2007 et 2008 (son cours était passé de 11,57 euros à 1,61 euro) a récupéré plus de 220 %.Poursuite de la hausseÀ l'origine de cet engouement : le retour aux bénéfices lors de son exercice 2009-2010 clos le 30 septembre, confirmant la reprise d'activité des métiers hérités de l'acquisition de Penauille Polyservices en 2007. Les pôles aéroportuaire (Servisair) et multiservice, jusque-là atones, se sont récemment repris. Ils contrastaient alors avec l'activité historique du groupe (le recyclage de déchets majoritairement ferreux). Les résultats annuels, publiés le 8 décembre, ont rassuré les investisseurs. En témoigne le gain de 30 % depuis lors. À part pour l'activité multiservice, les marges Ebitda des deux autres pôles sont en hausse. 12,4 % contre 8,6 % pour Servisair, et 8 % contre 4,1 % pour l'environnement (le recyclage). Si le multiservice est encore en retard sur son redressement, sa marge Ebitda de 3,5 % lors du second semestre de l'exercice clos permet à la direction d'anticiper 4 % d'ici à deux ans. Et, à en croire les perspectives délivrées par le groupe, cette reprise devrait continuer grâce, notamment, à une demande maintenue pour les métaux, une reprise du trafic aérien et le déploiement commercial du métier propreté.De quoi alimenter la poursuite de la hausse sur l'année 2011. C'est du moins l'avis de la société de Bourse Gilbert Dupont qui recommande l'achat d'un titre qui ne se paye que 8 fois ses bénéfices estimés pour 2011. Jacques Nédellec - 0,15 %

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.