Citroën Berlingo : enfin un ludospace fun !

 |   |  504  mots
(Crédits : CItroën)
La marque française est parvenue à égayer ce qui était initialement conçu comme un utilitaire pour en faire une familiale très pratique. Sa grille tarifaire la rend toutefois moins compétitive face à un SUV...

L'un des talents du groupe PSA est d'avoir su développer des véhicules radicalement différents sur des plateformes pourtant communes. Quoi de commun entre une DS7 Crossback, un Peugeot 3008 ou une Citroën C5 Aircross? Nettement moins qu'entre un Tiguan, un Ateca ou un Kodiaq, trois modèles quasi-copie conforme. Pourtant... Sur le ludospace, le groupe automobile français a joué la rationalisation absolue. Le Citroën Berlingo ressemble ainsi en tous points à son double, le Peugeot Rifter...

Le bi-ton débarque dans les ludospaces

Enfin presque, car si le Berlingo reprend le design de son cousin, il a tout de même ajouté les attributs stylistiques de la marque aux chevrons, notamment les couleurs bi-tons sur les prises d'air avant, et sur les airbumps de bas de caisse. Dommage que le pack color ne permet pas de les assortir aux rétroviseurs et aux barres de toit. Il n'empêche que côté design, le ludospace PSA est plutôt réussi. On est loin de l'utilitaire mochement reconverti en voiture familiale. Le Berlingo affiche des rondeurs et des couleurs. Elle s'assume désormais comme une vraie familiale, et les familles peuvent désormais fièrement rouler en ludospace grâce à ce design.

Citroën Berlingo

A l'intérieur, le Berlingo reprend quelques codes design Citroën, comme le tableau de bord et les surpiqures bi-ton. Mais la planche de bord, elle, est restée enracinée dans le passé: énorme, peu design, peu ergonomique... Vraiment dommage... Côté habitacle néanmoins, le Berlingo offre de beaux volumes. Ses trois véritables places dotées d'un bel espace aux jambes, sont totalement modulables, ce qui permet au coffre d'aller de 600 à 850 litres, et jusqu'à 1540 litres sièges baissés. On apprécie également l'ouverture du seul pare-brise arrière: pratique et malin. Pratique, c'est un peu l'état d'esprit du Berlingo. A cette fin, il a gardé les très (trop?) nombreux rangements planqués dans le plafond, véritable vestige de la version utilitaire. Pas certain toutefois, qu'ils répondent exactement à une réelle utilité familiale.

Remarquable BlueHDI

Le Citroën Berlingo gagne également en confort avec sa motorisation. Notre version diesel BlueHDI 130 chevaux était remarquable de confort et de réactivité. Assortie à une boîte automatique souple, et des suspensions de bonne facture, la nouvelle familiale Citroën assure un confort optimal.

Citroën Berlingo

Pour mieux s'imposer, le ludospace devait sortir de sa fonction purement rationnelle et utilitariste, et gagner en séduction. Avec ses efforts en design, Citroën a rempli son pari. Mais, le cahier des charges du modèle a imposé trop de contraintes, ce qui en fait un produit industriellement rationalisé. Et cela se voit: modèle jumeau d'une marque-soeur, même planche de bord que sur la version utilitaire... Reste qu'à partir de 22.000 euros, prix de départ, le Berlingo reste un véhicule onéreux, et finalement assez peu compétitif face à un C5 Aircross à peine beaucoup plus cher, mais moins cher qu'un Peugeot Rifter, pourtant son exact double.

Citroën Berlingo

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/09/2019 à 13:15 :
article Bloomberg de ce jour : la production allemande d'autos a chuté de 1,1 million de véhicules depuis 2016. chute des ventes de 41% en Inde en août. 14e mois de baisse en Chine. baisse significative aussi en Suède. etc...
compliqué.
a écrit le 07/09/2019 à 21:33 :
Moi jle trouve super beau ! Ne peut parler que celui qui a utilisé un utilitaire
a écrit le 07/09/2019 à 16:59 :
Et moche ! !
a écrit le 07/09/2019 à 11:46 :
L'imagination est en panne chez citron. L'epoque sans doute....
La concurence se regale.
Réponse de le 10/09/2019 à 18:56 :
C'est vrai que la beauté sur les Citroën actuelles 🤔...
a écrit le 07/09/2019 à 8:28 :
....un retour vers les vans VW des années 70 ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :