Club Med : les Bronzés sont chinois. Et alors ?

 |   |  333  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : DR)
Curieusement, aucune réaction d'hostilité n'est survenue après l'annonce de la montée en puissance d'un groupe chinois au capital du Club Med. Explications.

Quel silence! On se croirait au bord d?une plage sans vagues, sous une paillotte, dans un petit paradis aménagé par le Club Med. Pas le moindre petit souffle de protestation. Même Arnaud Montebourg, tout à se remettre de son couac sur Dailymotion, n?a pas moufté. Un conglomérat chinois va devenir actionnaire majeur d?un symbole de la réussite ? certes un peu fanée ? à la française, d?une marque mondialement connue, et tout le monde s?en fiche. Henri Giscard d?Estaing, fils de, patron un temps jugé improbable de tous les GO et GM de la planète tourisme, aurait donc au moins réussi cette performance : banaliser le capitalisme chinois. Pas si sûr.
L?opération est à tant d?égards particulière qu?en tirer des enseignements définitifs serait aller bien vite en besogne. D?abord, elle ne constitue pas à proprement parler une prise de contrôle, encore moins un achat de parts de marché. Le conglomérat shanghaiais, Fosun, partagera le contrôle du groupe au coté du fonds français Apax PE. Rien à voir donc avec la tentative, finalement vaine, du géant de l?agro-alimentaire chinois Bright Food, de mettre la main sur Yoplait il y a un plus d?un an.
Ensuite, l?objet du deal, en tout cas officiel, est non pas de permettre à un Chinois de se développer en Europe, mais bien au contraire à un Français de profiter de l?émergence accélérée d?une classe moyenne et supérieure asiatique en se développant sur ses terres. Enfin, il n?est pas là question d?usines, de technologies, mais de services que l?inconscient politico-industriel français place toujours, à tort, beaucoup plus bas sur l?échelle des actifs à défendre (sauf pour la culture !).
« Rire », « Jouer », « Contempler ».. nous disait autrefois une des plus célèbres campagnes de publicité du Club. Elle nous proposait aussi de « Respirer ». On respirera donc?pour cette fois.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/05/2014 à 21:42 :
Je cherche une person qui s appelle ?
a écrit le 29/05/2013 à 16:59 :
Les bonzés, alors.
a écrit le 28/05/2013 à 19:35 :
toujours interessant les "montées en puissance" qui sont des racaht d'un existant . on s'interesserait davantage à des infos sur l'investissement et des augmentations de capital.

Aujourd'hui la chine , ca change du qatar dont on imagine les activites à la mode club med ..... avec string à la clavier.

Non il vaut mieux le short sur le genou, la barbe et meme les chaussettes noires sur pompes jaunes ... on attend les sandales belges le retour pour finir d'achever le tableau .

apres on est dans une société cotée... et on se demande encore ce que la caisse des dépots et air france font dans le capital du club med....
Réponse de le 01/06/2013 à 8:32 :
@jerem: af et caisse dépot aimeront bien faire participer leur personnel aux fetes du club,mais
en shorts,bikinis,strings et pieds nus.Chacun son plaisir...Le club med n'a pas encore trouvé
une colocation exacte dans le monde du tourisme.Quien sabe avec les chinois?
a écrit le 28/05/2013 à 11:41 :
dans 5 ans combien restera t'il de salariés francais ?
a écrit le 28/05/2013 à 9:09 :
"Enfin, il n?est pas là question d?usines, de technologies, mais de services que l?inconscient politico-industriel français place toujours, à tort, beaucoup plus bas sur l?échelle des actifs à défendre": Très juste! ... Il faudrait aussi s'interroger sur le pourquoi et comment du fonctionnement de cet "inconscient"
Il faudrait aussi s'interroger sur la façon dont a été préparée cette opération financière. Un certain parallèle pourrait être fait avec, en son temps, la prise de contrôle de Taittinger; là aussi il n'y eut "Pas le moindre petit souffle de protestation": Mystère!!!
a écrit le 27/05/2013 à 23:20 :
Alors À. Montebourg, on ne dit rien? On ne s'oppose pas ? Comme avec dailymotion... Deux poids, deux mesures...
Réponse de le 28/05/2013 à 10:53 :
AXA PE rachete aussi, il n y a pas que le chinois

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :