Crise du Covid-19 : le rendez-vous manqué de l'Union européenne ?

 |   |  858  mots
Réunion du Conseil européen.
Réunion du Conseil européen. (Crédits : Yves Herman)
CHRONIQUE. Que vont faire les pays membres de la zone euro face aux dettes qui s'accumulent? Plusieurs solutions ont été avancées mais aucune n'emporte l'adhésion.

Les pays européens semblent sortir du confinement comme ils y sont rentrés : en ordre dispersé. Sans grande coordination, chaque Etat suit sa stratégie, chaque pays compte ses morts, chaque gouvernement gère ses propres insuffisances. En France, le pouvoir s'irrite des comparaisons peu flatteuses avec l'Allemagne. Dans ce contexte incertain, la crise économique à venir nourrit les angoisses des peuples. Et le scepticisme à l'égard de l'union européenne s'envole. En Italie, un sondage souligne que 55 % des personnes interrogées seraient désormais favorables à sortir de l'UE et/ou de l'euro. Au point que début avril, la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a dû présenter ses excuses à l'Italie sur la gestion de la crise, en reconnaissant « qu'aujourd'hui, l'Europe se mobilise aux côtés de l'Italie. Mais (que) cela n'a pas toujours été le cas ».

Un fonds de relance européen à l'étude

Ces excuses ne suffiront pas. La semaine dernière, peu de temps avant le dernier conseil européen, le président...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/05/2020 à 18:51 :
Quitter l'UE est tout bonnement impossible tant que l'on est incapable de sortir de l'endettement permanent. Les taux d'intêrét nous tueraient. On n'est pas assez fort pour lutter seul.
Réponse de le 02/05/2020 à 10:57 :
Bonjour,
On pourrait peut être commencer par un audit, juste pour savoir à qui profite réellement la dette, ce serait un début. Après, doit-on la payer et jusqu'où ?
Voir "Et si on arrêtait de payer" Olivier Bonfond Ed; aden.
Ensuite, sortir de cette m...e d'UE.
a écrit le 01/05/2020 à 11:13 :
L'Europe est elle prête à s'associer aux américains, anglais, australiens, et peut-être d'autres, pour exiger des comptes et demander des réparations financières aux chinois ?
M'étonnerait ! Elle ne jure que par les lois du marché, la concurrence libre, pure et parfaite non faussée (que personne d'autres ne respecte au passage, et surtout pas les chinois), l'abolition des frontières nationales, etc, etc... tout ce charabia ultralibéral hypocrite et déconnecté des réalités et des volontés des peuples. Elle veut être reconnue comme le meilleur élève ultralibéral de la planète, alors que tous les autres jouent avec les règles pour défendre leurs intérêts propres. Allez savoir pourquoi ? Peut-être parce que l'UE ne doit son existence uniquement que pour servir la finance mondiale (et "récompenser" l'Allemagne comme cheval de Troie US), ce qui constitue l'essence même du projet politico-economique européen.
Réponse de le 02/05/2020 à 11:40 :
L'UE s'est révélée beaucoup trop légère pour demander queque compte que ce soit.
La seule certitude qui émerge des événements est une immense incertitude sur l'avenir et le chemin qu'il faut suivre pour nous y conduire avec le moins de pertes possible.
Prendre les bonnes décisions, tracer le cap, gouverner la manœuvre en évitant les écueils est un exercice rempli d'énormes difficultés comme l'était le pilotage d'un navire à voile des temps anciens, dénué de tous les instruments modernes, qui cherchait sa voie dans la nuit et le brouillard en approchant de côtes déchiquetées semées d'ilots rocheux.

Alors n'en voulons pas à des dirigeants en bute à l'incertain. Qui peut dire si le cap paraissant mal avisé ne sera pas moins dangereux dans l'avenir qu'un autre cap d'un abord plus trompeur ?

Choisir de faire repartir la machine économique et reprendre le chemin des écoles plus tôt ou plus tard devra se faire de toute manière. De nouvelles vagues de contamination seront elles aussi de toute manière au rendez-vous.
Le seul pari gagnant consistera à limiter la casse dans le temps. Et surtout, une bonne part de la réussite dépendra de la maturité des comportements individuels.

Il y a néanmoins une grande leçon à tirer de ce qui nous arrive.
La mondialisation et l'ultra-libéralisme en sont les grands responsables. La pandémie mondiale serait restée épidémie limitativement chinoise si nous n'avions pas ouvert toutes les portes en grand et si nous avions gardé chez nous des productions protectrices vitales.

Pour moi la conclusion est simple. Il faut tourner le dos à la mondialisation, au libéralisme effréné des échanges, et à cette U.E. qui nous a précipité dans ce gouffre sans nous protéger en rien, en retrouvant des frontières et une maîtrise des décisions perdue.
La finance internationale et des technocrates ne doivent plus dicter leurs lois et considérer la planète comme un gâteau à partager entre quelques uns. Il faut les rabaisser à leur utilité première, un outil devant servir des causes humaines.

Souvenons nous des non-sens dangereux qui ont présidé à la culture et à l'élevage intensifs et qui ont causé tant de dégâts dans les campagnes en nivelant les espaces et en rendant les artisans de la terre dépendants d'aides et de prêts. D'énormes élevages bovins, porcins, caprins et avicoles gorgés d'antibiotiques et de compléments alimentaires sans soucis de maladies et d'effets polluants... des cultures inadaptées en tous genres, dont les sojas, maïs, engrangées à force d'engrais azotés et de pesticides... cultures et élevages mis en bourse à l'exportation, sont les saint fric et saint bénéfice patronnant les ouvrages paysans.

La même erreur se tient dans la mondialisation et les accords internationaux et nous font courir vers la catastrophe si ce n'est la fin de l'espèce humaine voire de la planète.

Car tout est là. L'unique équation financière qui n'accepte pas la notion de perte sur aucun plan ni aucun domaine et met la notion de profit au dessus de tout.
Réponse de le 03/05/2020 à 16:12 :
Le patient '0' en France est un des militaires qui a procédé au rapatriement des français présents à Wuhan. La présence du covid en France est donc grandement due à l'incompétence de ceux qui ont autorisé ce rapatriement (ainsi que le match de Lyon contre la Juv). Ce n'est pas la faute du gouvernement Chinois. C'est donc à nos dirigeants qu'il faut demander des comptes.
a écrit le 01/05/2020 à 10:28 :
la copine ursula de merkel a fait ce que merkel lui a demandé. et stop. l europe est allemande et basta. cette europe il faut la détruire. ce n est pas celle de Monet delors kohl....solidarité rythme avec intérêt allemand.
Réponse de le 02/05/2020 à 10:58 :
C'est pas faux. Il n'y a que le freluquet qui ne voit rien.
a écrit le 01/05/2020 à 10:00 :
l'UE a raté beaucoup de rendez vous , ces 10 dernières années, peut être trop.

On a raté l'Europe sociale, l'intégration démocratiques des pays de l'Est, la politique extérieure commune (et la défense qui va avec), la gestion de l'immigration, la transition écologique et économique... liste non exhaustive.

Que va t'il en rester si en plus chaque pays reprend ses billes en matière de commerce intraeuropéen et de liberté de circulation pour les citoyens?
Réponse de le 01/05/2020 à 10:48 :
Rectifications : 1) le projet politique européen n'a jamais été social, bien au contraire (directive Bolkenstein, directives de privatisations des services publics, et tout particulièrement des services sociaux et médicaux, la France à elle-seule fait l'objet dun agenda spécifique sur mesure à Bruxelles, j'en passe et des meilleures...). De ce fait l'Europe sociale ne peut pas exister. 2) l'intégration des pays de l'est ex communistes a été une erreur fondamentale, historique (il y a même pas de qualificatif) imposée par les américains pour élargir l'O.t.a.n aux portes de la Russie, dans une stratégie de containment chère à Kissinger, Brezinscki et consorts (désolé pour l'orthographe).
Réponse de le 03/05/2020 à 13:48 :
La promesse de 'UE était la convergence des niveaux de vie.
Avec l'élargissement à l'est le projet à changé.
Il est temps de réformer l'UE pour qu'elle revienne aux bases ou meure.
a écrit le 01/05/2020 à 9:20 :
Comment une entité comme la commission européenne qui dirige l'UE peut fonctionner avec une horde de fonctionnaire qui sont complètement déconnecté de la réalité.
Ils ne savent rien gérer, ni la crise de la dette, ni la crise des réfugiés, ni la crise du Corona. Il faudra un changement radicale de gouvernance de l'UE.
Réponse de le 01/05/2020 à 10:36 :
Il faudra surtout faire éclater l'UE et retrouver notre pleine souveraineté. Mais avec un idéologue mondialiste à notre tête c'est pas gagné !
a écrit le 30/04/2020 à 17:17 :
L'Union Européenne n'est qu'une administration qui n'a pour rôle que d'uniformiser la zone et non d'améliorer l'existant! Son "arme" c'est la dérogation temporaire sous condition d'accepter des pénalités!
a écrit le 30/04/2020 à 16:49 :
Je voudrais simplement rajouter quelques précisions. La France n'a jamais voulu vraiment d'union politique sur un mode fédéral mais plutôt une union dictée par l'Allemagne et la France. Jamais le pouvoir politique français n'a réellement proposé un saut politique mais uniquement des mesurettes a la marge garantissant sa souveraineté.
L EU ne peut s'en sortir qu'avec un sérieux coup de booster et si certains états restent en dehors , quelle importance. Le fait même que l'Europe ne puisse avancer qu'ensemble est le frein le plus puissant au changement. La France devrait proposer a ceux qui le veulent un fédération Européenne. Si l'Allemagne n'en fait pas partie eh bien tant pis. Mais que l'on propose enfin une vraie Union politique au lieu de se cacher derrière le carcan européen. Certains états resteront en dehors et alors? Croyez vous que l'Europe fonctionne ? Les états viennent de monter que non en fermant les frontières les uns après les autres. Certains états ne veulent pas de Schengen comme l'Irlande et d'autres ne veulent pas de l'euro...eh bien il serait temps de mettre les pendules à l'heure et de nous faire croire que l'Europe millefeuilles a de l'avenir.
Réponse de le 30/04/2020 à 20:51 :
La France a explosé sa souveraineté par le traité de Lisbonne, pfuit, parti avec la démocratie, évaporé . L' Ue est un espace antidémocratique qui est une propriété US et qui s' est bâtie contre la volonté des peuples européens et le non des français au référendum de 2005. Elle doit être détruite pour que l' Europe vive. La meilleure chose à faire serait d' organiser un référendum sur la sortie de l' UE 6 mois de débat avec une exact proportionnalité de temps médiatique ce que Macron ne veut pas organiser. Le Frexit demeure alors la seule solution d' avenir..
a écrit le 30/04/2020 à 15:50 :
Elle a démontré une fois de plus que a par un marché unique elle n'est et elle ne sera rien d'autre
a écrit le 30/04/2020 à 15:50 :
Elle a démontré une fois de plus que a par un marché unique elle n'est et elle ne sera rien d'autre
a écrit le 30/04/2020 à 14:30 :
Les risques de confrontation directe entre tous ces petits peuples européens ne sont jamais bien loin. Heureusement que l'Europe morale nous sauve au bout du bout.
Réponse de le 30/04/2020 à 15:21 :
Pourriez vous définir l'Europe morale s'il vous plaît ?
Réponse de le 30/04/2020 à 15:34 :
Ll' Europe morale! coincée dans l' UE des 27 commissaires non élus qui font la pluie et le beau temps dans l' UE/US ..? "Qui gouverne la France et l'Europe? - Version Intégrale - François ASSELINEAU" On en reparle ?
Réponse de le 01/05/2020 à 17:29 :
" 27 commissaires non élus"

Oui et 27 exclusivement de droite,ce qui n'était jamais arrivé.
a écrit le 30/04/2020 à 14:01 :
l'UE va emprunter sur son nom et ne paiera que les intérêts en repoussant le paiement du principal à 50 ou 100 ans, ce qui équivaut à la saint glinglin.

C'est la seule façon de s'en sortir sans se déclarer en faillite. Or l'UE est too big to fail.

Ca vaut aussi pour les USA, la Chine et les grands pays qui sont surendettés.
a écrit le 30/04/2020 à 13:14 :
En effet, il n'y a plus d'Europe depuis mi mars...merci à tous ceux qui depuis longtemps traînent les pieds de l'intégration politique France en tête.
Réponse de le 30/04/2020 à 15:19 :
Parce que du côté des pays de l'est chez les anciens communistes, ils sont pour l'intégration politique européenne peut-être ?
On les a sortis du fond de la m... à coup de milliards et je ne suis pas convaincu que les européens de l'ouest (hors Allemagne bien sûr, qui veille religieusement sur son espace vital et son tropisme continental) aient été payés en retour.
a écrit le 30/04/2020 à 12:31 :
"Que vont faire les pays membres de la zone euro face aux dettes qui s'accumulent?"

Hypothéquer les organes vitaux des citoyens européens, il n'y a pas d'alternative !
Réponse de le 30/04/2020 à 16:19 :
Rien,car il n'y a rien à faire,on laisse les dettes grossir et on prie pour qu'un jour on puissent les payer avec l'exploitation d'autres peuple ou planète du système solaire.. (avec les ressources qui vont avec) autant dire qu'on a le temps et que les prêteurs ont le temps de passer vie à trépas sur plusieurs générations.
Réponse de le 30/04/2020 à 17:22 :
Et on utilise ses médias pour abrutir les gens de sorte de faire passer les couleuvres toujours plus grosses.

Au secours.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :