Pour une politique européenne pro startups

 |   |  545  mots
En haut, de gauche à droite : Zaryn Dentzel (Tuenti), Reshma Sohoni (Seedcamp), Boris Veldhuijzen van Zanten (The Next Web), Daniel Ek (Spotify). En bas : Niklas Zennström (Atomico), Martin Lorentzon (Spotify), Lars Hinrichs (Hackfwd), Joanna Shields (Tech City UK).
En haut, de gauche à droite : Zaryn Dentzel (Tuenti), Reshma Sohoni (Seedcamp), Boris Veldhuijzen van Zanten (The Next Web), Daniel Ek (Spotify). En bas : Niklas Zennström (Atomico), Martin Lorentzon (Spotify), Lars Hinrichs (Hackfwd), Joanna Shields (Tech City UK). (Crédits : DR)
Aider les startups à croître, c'est assurer de l'innovation, de l'emploi, de la compétitivité. C'est pourquoi l'Europe doit les soutenir. Par le Leaders Club des startups.

Par le passé, nous nous sommes appuyés sur les grandes entreprises et sur le gouvernement pour créer des quantités massives d'emplois. Aujourd'hui, la transformation numérique de presque tous les secteurs de notre économie nous amène à nous tourner vers une nouvelle vague de créateurs d'emplois. 

Nous devrions envisager cette évolution avec optimisme. Elle offre une opportunité qui ne se présente qu'une seule fois par génération de créer de l'emploi et de la richesse et de bâtir une économie européenne plus souple, plus compétitive et plus durable. Chaque jour, le secteur du numérique voit la création de nouvelles entreprises qui sont susceptibles d'acquérir une place premier plan au niveau mondial. 

Changer les mentalités

La question est de savoir comment les aider au mieux à se lancer, puis à connaître le succès. L'esprit d'entreprise, qui fut longtemps le moteur de la croissance aux États-Unis, n'a pas été cultivé de manière aussi efficace ou systématique ici en Europe. Il ne suffit pas de changer les politiques pour dynamiser les startups européennes, il faut changer les mentalités.

Une culture des startups est en train de naître dans l'ensemble de l'Europe, non pas sous la forme d'une concentration unique comme la Silicon Valley, mais d'un réseau de plateformes en étoile. Les talents abondent, tout comme les idées et l'énergie. Plusieurs sociétés se sont déjà hissées au premier rang et peuvent en inspirer d'autres, les incitant à leur emboîter le pas. Et surtout, des millions de consommateurs sont prêts à utiliser de nouveaux produits qui les aideront dans leur vie quotidienne. 

 
Un manifeste pour entreprendre

Pourtant, en dépit des débouchés immenses qui se profilent, la carrière d'entrepreneur n'est pas le premier choix pour nombre de nos meilleurs talents. Ils sont également trop nombreux à penser qu'ils doivent quitter l'Europe pour connaître la réussite professionnelle. En vérité, un nombre nettement plus élevé d'entreprises technologiques pourraient démarrer en Europe et réussir au niveau mondial. 

C'est pourquoi nous avons dégagé, en tant qu'entrepreneurs à succès du web, les moyens de favoriser la contribution des startups européennes à la croissance. Notre manifeste comprend 22 mesures inspirées de l'expérience que nous avons acquise par la base et commence par les éléments fondamentaux, puisqu'il va de l'éducation et des compétences à l'accès au talent et au capital. Qu'il s'agisse de créer un "Visa startup paneuropéen", d'instituer une nouvelle corporation transfrontière "E-Corp", de nommer des "Chief Digital Officer" dans tous les pays ou de promouvoir l'ouverture des marchés publics, nous sommes convaincus que nos idées peuvent réellement changer les choses.   Des milliers de personnes ont répondu à notre appel à l'action sur startupmanifesto.eu. Nous appelons vos lecteurs à faire de même : entrepreneurs, investisseurs, conseillers et tous ceux qui se soucient de renforcer la croissance européenne dans le cadre d'un marché entreprenant du XXIe siècle. 

 

* Par Daniel Ek and Martin Lorentzon (Spotify), Kaj Hed (Rovio), Lars Hinrichs (HackFwd), Reshma Sohoni (Seedcamp), Joanna Shields (tech city), Zaryn Dentzel (Tuenti), Boris Veldhuijzen van Zanten (The Next Web) et  Niklas Zennström (Atomico)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :