Grèves : les fonctionnaires ont-ils raison de se plaindre ?

 |   |  174  mots
[Replay 28'] La Tribune publie chaque jour des extraits issus de l'émission "28 minutes", diffusée sur Arte. Aujourd'hui, les fonctionnaires ont-ils raison de se plaindre ?

Jeudi 22 mars, des manifestants s'opposent à la remise en cause des droits concernant le travail, la santé et les retraites. Ainsi, les cortèges se composent des salariés du privé, des stables ou des précarisés, des chômeurs, des seniors mais aussi des étudiants. À leurs côtés, les fonctionnaires protestent contre le retard des mesures visant à améliorer leur rémunération, contre la compensation inexistante de la hausse de la CSG (qui fut promise par le gouvernement bien qu'ils ne cotisent pas à l'assurance-chômage), contre le retour du jour de carence et enfin, en réaction à l'annonce d'Édouard Philippe d'une volonté « d'assouplissement » de leur statut. Destruction de « l'État social » pour certains, suppression justifiée de « privilèges » pour d'autres, les protestations des fonctionnaires sont-elles légitimes ?

Nous recevons le secrétaire général de la fédération CGT des Services publics, Baptiste Talbot, la porte-parole du groupe LREM à l'Assemblée Nationale, Aurore Bergé ainsi que l'économiste et directeur général de Coe-Rexecode, Denis Ferrand.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/03/2018 à 20:10 :
le prive a disparue les entreprises ont tellement degresse que forcement il y a plus d argent qui rentre dans les caisses d ou le paries de macron de faire paye la crise aux retraites et aux fonctionnaires est de faire des cadeaux aux riches en esperant que le marche se regule, c est un paris risque car le capitalime n est pas patriotique mais mondialiste, desorme les cartes du monde sont en chine et en asie et en inde ,c est pour cela que le mecontentement vas s emplifier, car les miracles ne se vois que dans les religions pas en economie???
a écrit le 26/03/2018 à 18:19 :
Cette grève des fonctionnaires correspond à un malaise général des Français, malaise lié à l'incompréhension des dirigeants politiques (la SNCF, AIRFRANCE...). Il faut appliquer la note n°6 du CAE, sinon ce malaise risque de dégénérer. Mais qui peut le comprendre?
a écrit le 26/03/2018 à 16:38 :
Vu la haine dont ils font l'objet de la part des soldats néolibéraux ils peuvent se plaindre oui, il suffit de lire les commentaires nullissimes mais par contre particulièrement abjectes qui sont écrits contre eux.

Dommage encore une fois cette haine de la part des représentants des actionnaires milliardaires européens dont le principal et unique but est de dépecer les états européens pour les offrir en parts de marchés aux copains. Parce qu'elle empêche tout débat objectif ne générant qu'arguments haineux et liés aux seuls ressentiments.

Et de sans arrêt diffamer, insulter démontre belle et bien une volonté de tuer tout débat, faudrait pas trop réfléchir on ne sait jamais on pourrait trouver une solution qui profite à tout le monde hein, mieux vaut y aller en force comme font sans arrêt les propriétaires de capitaux et d'outils de production et c'est bien pour cela d'ailleurs qu'ils ont acheté nos politiciens, pour désigner ce qui est bien et ce qui est mal.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :