Macron – Le Pen : qui a des solutions contre le chômage ?

 |   |  162  mots
[Replay 28'] La Tribune publie chaque jour des extraits issus de l'émission "28 minutes", diffusée sur Arte. Aujourd'hui, qui a des solutions contre le chômage ?

La campagne présidentielle touche à sa fin, le mandat de François Hollande aussi, et les indicateurs sur la bonne santé du marché du travail prolifèrent. Et contrairement aux élections présidentielles précédentes, la problématique de l'emploi n'a pas été au centre des débats, malgré l'intérêt des Français.

Pour lutter contre les situations précaires et favoriser les embauches, les deux candidats choisis par les Français au premier tour ont chacun leurs objectifs. Emmanuel Macron veut une assurance chômage universelle, une sorte de sécurité pour l'ensemble de la population active. Alors que Marine Le Pen, souhaite faire baisser le chômage en réduisant l'immigration et donner la priorité nationale à l'emploi avec une taxe à l'embauche de salariés étrangers.

Pour analyser la situation, Jean Messiha, coordinateur du projet présidentiel de Marine Le Pen, Sandrine Foulon, rédactrice en chef adjointe d'Alternatives Économiques et Gilbert Cette, professeur d'économie à l'Université d'Aix-Marseille.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/04/2017 à 9:26 :
Suite 2. Si vous le permettez, je complète en citant Jean Monnet: "les hommes n'acceptent le changement que dans la nécessité, et ils ne voient la nécessité que dans la crise". Faut il attendre la crise, la provoquer ou l'éviter? Voter le Pen, c'est la provoquer; voter Macron, c'est l'attendre. Comment l'éviter? Personne n'a de solution.
a écrit le 29/04/2017 à 9:10 :
Suite. Pourquoi les Français n'arrivent ils pas à comprendre cette note n°6? Pour moi, c'est un mystère. Qui aurait une explication? Est ce lié au climat, à la religion, au système éducatif, à l'origine nordique ou méditerranéenne? Le remède est complexe et dépasse sans doute le cadre d'une élection présidentielle.
a écrit le 29/04/2017 à 8:50 :
Le chomage est en fait du temps de travail libéré par les gains de productivité liés à l'usage de l'énergie. C'est un progrès qu'il faut rémunérer par une contribution de l'énergie. Tout ça correspond à la note n°6 du conseil d'analyse économique. Mais les Français sont incapables de le comprendre. Les Allemands l'ont compris et en tirent un avantage.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :