Impôts et immobilier  : le nouveau dispositif Scellier, mode d'emploi

1 mn

Copyright: Laurent Taudin Depuis le début janvier, le nouveau dispositif Scellier permet de bénéficier d'une réduction d'impôts grâce à un investissement locatif. Cela signifie que les bailleurs pourront déduire directement de leur impôt une partie de leur investissement immobilier. Ce nouveau dispositif concerne les acquisitions de logements neufs ou de biens anciens réhabilités réalisées entre le 1er janvier 2009 et le 31 décembre 2012. Cette année, le régime Scellier cohabitera avec les régimes Robien et Borloo, qui disparaîtront en 2010. Avec le Scellier, la réduction d'impôt porte sur la fraction de prix inférieure à 300.000 euros, elle est de 25% du prix total du logement si le bien est acheté en 2009 et 2010, et sera de 20% pour les acquisitions réalisées entre 2011 et 2012. Ainsi un bailleur achetant un appartement de 300.000 euros cette année pourra réduire ses impôts de 75.000 euros sur neuf ans, à raison de 5% la première année, puis 2,5% les huit suivantes. Bon à savoir : une seule opération sous le régime Scellier est autorisée par an, mais il est parfaitement possible de cumuler plusieurs investissements défiscalisants en 2009 (de type Scellier + Robien ou Scellier + Borloo). Seule condition : rester en dessous du plafond global des niches fiscales plafonné dans sa globalité à 25000 euros par an, plus 10% du revenu imposable.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.