Retraites : les dernières précisions sur la réforme des avantages familiaux

 |   |  324  mots
Retraites: les dernières précisions sur la réforme des avantages familiaux La Tribune.fr - 13/08/2009 | 12:25 - 238 mots Boite à outils de l'article : Boite a outils de l'article : Dans son intervention télévisée, Eric Woerth a évoqué en filigrane les modifications qui pourraient intervenir dès 2010. Invité au 20 heures de TF1 mercredi soir, le Ministre du budget Eric Woerth a brièvement évoqué la question de la réforme des retraites et notamment la réforme des avantages familiaux (les deux annuités par enfant octroyées aux mères de famille). Concernant l'arrêt de la Cour de cassation qui a accordé ce bonus à un homme au nom de l'égalité hommes/femmes, il a déclaré qu'il fallait "tenir compte de cette décision mais aussi de la place spécifique que jouent les femmes dans la naissance d'un enfant". Les pistes de la réforme ont également été évoquées. "On en est train de travailler avec Xavier Darcos sur un système qui permettrait l'égalité entre les hommes et les femmes et qui, en même temps, donnerait évidemment un avantage aux femmes et aux mères de famille" a précisé le Ministre. A première vue, la phrase ne donne beaucoup de précisions et semble même paradoxale. En réalité, elle donne de précieuses indications. Pour se mettre en conformité avec la justice tout en préservant l'avantage accordé aux femmes, la solution la plus plausible est celle qui a déjà été mise en œuvre dans la fonction publique: l'attribution de trimestres sans cotisation est conditionnée à un arrêt de travail (cessation d'activité, congé parental, congé sabbatique...) et est accordée au parent qui en a bénéficié, qu'il s'agisse du père ou de la mère. Pour découvrir toutes les solutions envisageables, cliquez ici. Retrouvez notre dossier complet sur le sujet en cliquant ici. Alexandre Phalippou

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :