Les dangers de l'immobilier défiscalisé

Copyright : Laurent Taudin www.unsitesurinternet.fr La crise de l'immobilier n'a pas fini de se faire sentir. Depuis deux ans déjà, certains investisseurs privés qui avaient choisi de placer leurs économies dans un logement en loi Robien se sont retrouvés sans locataire et mais avec un crédit à rembourser. Depuis quelques mois, c'est dans les résidences de tourisme, elles aussi vendues en défiscalisation, que les problèmes sont apparus. Devant la baisse du nombre de transactions et des activités touristiques, les sociétés du secteur -  qui gèrent également l'exploitation des résidences et des hôtels - ont bien du mal à verser aux propriétaires le loyer qu'elles se sont engagés à verser tous les mois. Déjà, quatre groupes se sont mis sous la protection de la justice et des milliers d'investisseurs privés se sont retrouvés le bec dans l'eau. Grâce à internet, ces épargnants se regroupent plus facilement qu'avant. Des dizaines d'associations ont vu le jour et une fédération qui les regrouperait toutes est même en cours de constitution afin de peser dans les négociations face aux pouvoirs publics. Reste que l'immobilier en défiscalisation peut être une bonne affaire. A condition, toutefois, d'adopter le dispositif qui vous convient le mieux (Robien, Scellier, Demessine, location en meublé...) et de choisir avec précaution son bien locatif. Pour accéder aux 6 articles de notre dossier, cliquez sur les liens ci-dessous.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.