Un investissement défiscalisé avec un risque minimum

 |   |  371  mots
Le meilleur plan pour éviter les impayés de loyer ? Avoir le Trésor Public comme locataire ! C'est bien ce que propose le groupe d'ingénierie financière et patrimoniale Elysée-Vendôme à travers ses « Villas Edeniales ». Le principe de ces programmes immobiliers à vocation sociale : proposer à des personnes âgées et des handicapés de louer logement où ils seront accompagnés dans leurs tâches quotidiennes par un « accueillant familial » qui s'occupera de faire les courses, le ménage, la toilette, les repas etc. Les villas sont regroupées par deux ou trois. L'exploitant sera la commune, au travers d'un groupement médico-social auquel elle adhère. Du côté de l'investisseur, les villas Edeniales fonctionnent un peu comme des résidences de tourisme ou des résidences médicalisées (Ehpad). L'avantage fiscal associé est celui de la location en meublé, qu'il soit professionnel (LMP) ou non (LMNP). Autrement dit, depuis l'amendement du 6 avril lors de la loi de finances rectificative pour 2009, la réduction d'impôt s'élève à 25% du prix d'achat sur neuf ans, plafonné à 300.000 euros (soit une réduction maximale de 75.000 euros). De plus, comme auparavant, la TVA peut être récupérée, soit 19,6% du montant de l'investissement. Ce placement présente très peu de risques puisque le locataire de l'investissement n'est autre que l'exploitant, et donc la commune. Le bail ferme dure 18 ans, mais est renouvelé tous les neuf ans, et un groupement de communes se porte garant. Le propriétaire n'aura à payer aucun frais d'entretien, ni d'assurance de loyers impayés et n'aura pas à se préoccuper de la gestion. Le seul risque financier concerne le prix à la revente qu'il est difficile d'estimer aujourd'hui. Pour l'instant, huit villas sont déjà en cours de construction, à Sainte-Juliette dans le Lot & Garonne. Elles seront livrées en septembre prochain. Une vingtaine d'autres villas, toutes situées dans le Sud-Ouest sont en cours ou en fin de commercialisation (renseignements sur le site www. villas-edeniales.fr). Au total, 70 villas sont d'ores et déjà prévues, dans le Loiret, l'Eure ou encore en Alsace. « Notre objectif est de couvrir l'ensemble du territoire d'ici cinq ans » affiche Jacques Bouvier, président du groupe Elysée-Vendôme.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :