Les Sicav actions vedettes du premier semestre

Les Sicav actions vedettes du premier semestre La Tribune.fr - 07/08/2009 | 16:10 - 540 mots Boite à outils de l'article : Boite a outils de l'article : Le printemps boursier a débuté le 9 mars cette année, avec un rebond qui s'est essoufflé en juin. Du coup, les Sicav actions ont gagné 5,8% au premier semestre. Mais ces "pousses vertes" nées au printemps feront-elles des fleurs cet été ? Le printemps a joué les prolongations sur les marchés, les probabilités d'une implosion du système financier s'éloignant au fil des semaines. Entamé début mars, le rebond des actions a effacé le plongeon du premier trimestre : résultat sur le semestre la plupart des indices sont proche de l'équilibre. Du coté des OPCVM, les Sicav actions, les grandes gagnantes, s'octroient 5,83%, - même si elles ont reperdu 1,56% en juin -, selon les statistiques d'Europerformance Six Telekurs. Les fonds diversifiés progressent de 4,46%, avec une mention spéciale pour les convertibles (+9,20%). Les fonds obligataires ont gagné 3,75%, tandis que les Sicav de trésorerie s'essoufflaient à cause de la baisse des taux directeurs, pour ne gagner qu'un petit 0,68%. Parmi les Sicav actions, la palme d'or revient au premier semestre à la région Asie-Pacifique (+13,86%) qui a clairement profité du vif rebond des actions chinoises. Les Sicav actions internationales engrangent 9,27% - là aussi tirées par les marchés émergents, où l'indice MSCI a gagné 36% sur le semestre - quand les fonds actions européennes ne gagnent que 6,04% et les françaises 2,99%. "Les marchés émergents restent attrayants. Nous sommes toujours convaincus que la performance économique de la région sera supérieure dans la reprise mondiale, même contenu", estiment les analystes de JP Morgan AM. Coté obligations, les marchés gouvernementaux sont restés sous pression jusqu'à la mi-juin, à cause de craintes concernant les déficits publics, alors que les obligations des entreprises étaient très recherchées. Mis à part les Sicav haut rendement, peu accessibles aux particuliers, qui ont bondi de 29,23%, les fonds internationaux ont gagné 4,91%, quand les fonds obligataires euros progressaient de 3,51%. "Même si le début de l'année a été tonitruant sur le high yield, il a juste été suffisant pour effacer le choc systémique Lehman Brothers", estiment les gérants des fonds High Yield chez OFI AM. Ils anticipent encore des gains à venir sur ce secteur, mais n'écartent pas une consolidation passagère cet été. Parmi les diversifiés (en hausse de 4,46% sur le semestre), les fonds de convertibles mènent la danse (+9,20%). "L'élément le plus significatif du 2eme trimestre reste l'extraordinaire envol des nouvelles émissions. Depuis mi-mars, plus de 20 en Europe, totalisant plus de 10 milliards d'euros. L'été sera sans doute beaucoup plus calme, mais cette tendance devrait se retrouver dès septembre", commente Jacques Joakimides, président d'Acropole AM. Après cette envolée euphorique du printemps, les investisseurs s'interrogent sur le timing, la nature et l'ampleur de la reprise attendue. La sortie de crise ne sera pas rapide. "Mais il y a tant de liquidités en attente de placements, que les flux d'argent vers la Bourse vont continuer de progresser", nuance Nuno Teixeira Directeur Général Adjoint chez SCHRODER Investment Management. Il n'écarte pas des baisses "par moment d'une dizaine de pourcents", que l'on pourra mettre à profit pour réinvestir. Autre facteur favorable : la baisse de la volatilité. "Avec un niveau actuel de 30%, contre 85% au plus fort de la crise, nous sommes à un seuil sur lequel les investisseurs sont prêts à revenir", commente Alain Bokobza, responsable de la stratégie pan-européenne à la Société Générale qui table sur des gains de 7 à 8% cette année pour les marchés développés et recommande de sur-pondérer les actions et les obligations crédit européennes.   Franck Pauly

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.