Quels sont les pays émergents à privilégier dans son portefeuille boursier ?

 |   |  309  mots
(Crédits : DR)


Les pays émergents possèdent trois atouts majeurs : des taux de croissance supérieurs à ceux des pays industrialisés, des finances publiques en nette amélioration, et une population domestique en plein essor.

La crise financière a accéléré la transformation du paysage de l'économie mondiale. La croissance du PIB en 2010 sera proche de 2,7 % aux États-Unis et de 1 % en Europe. Dans les économies en développement, elle sera supérieure à 6 % en moyenne pour les deux ans à venir. Les agences de notation soulignent l'amélioration de la situation des pays émergents et les risques d'endettement des pays développées. Enfin, les émergents se caractérisent par l'apparition d'une classe moyenne, jeune et aspirant à améliorer son niveau de vie en consommant comme ses voisins développés. Cela rend ces économies moins dépendantes de la consommation des pays industrialisés. L'Asie et l'Amérique latine sont à privilégier.

L'Indonésie pour les matières premières, la Pologne pour sa consommation domestique

Alors, mieux vaut miser sur des fonds globaux, puis diversifier ses placements en se positionnant par exemple en Indonésie pour les matières premières, en Pologne pour sa consommation domestique ou en Afrique pour les flux d'activités en provenance du Brésil ou de l'Asie. Sur le moyen terme, on peut consacrer 15 % d'un portefeuille d'actions aux pays émergents.

Reste qu'investir en direct sur ces marchés n'est pas aisé : réglementation contraignante, frais dissuasifs, difficulté de suivre « à distance » ces entreprises. Pour accéder aux marchés émergents, opter pour des fonds est préférable, histoire de déléguer la gestion à un spécialiste de chaque zone. Autre solution : bénéficier indirectement des pays émergents à travers les sociétés européennes ou américaines bien placées pour bénéficier de leur croissance (infrastructures, luxe, consommation...).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :