Assurance automobile  : que recouvre la garantie « bris de glace »  ?

 |   |  303  mots
Copyright Reuters
Par Emmanuel Bruneau, directeur assurance de 
Hyperassur

Dans la plupart des contrats, la garantie « bris de glace » est bien incluse dans l'assurance automobile de votre client. Mais que recouvre-t-elle exactement ? Cette garantie prend en charge les dégâts relatifs au pare-brise, à la lunette arrière ainsi qu'aux vitres latérales du véhicule. En fonction de l'assureur et du contrat, elle peut aussi couvrir d'autres éléments vitrés tels que les rétroviseurs, les optiques de phares ou le toit ouvrant.

Le pare-brise est la seule surface qui peut être réparée. Elle est possible dans le cas où l'impact se situe à plus de 4 centimètres des bordures du pare-brise, qu'il ne gêne pas la vision du conducteur et que son rayon est inférieur à 1,5 centimètre. Les vitres latérales et la lunette arrière, quant à elles, doivent être obligatoirement remplacées.

Il ne faut pas hésiter à faire jouer cette garantie auprès de l'assureur. En effet, beaucoup de conducteurs l'ignorent mais elle n'a aucun impact sur le bonus. Cependant, en fonction des contrats et de la nature du service rendu (s'il s'agit d'un remplacement ou d'une réparation) votre client aura la plupart du temps à s'acquitter d'une franchise. Autrement dit, une partie des frais restera à sa charge.

Attention, s'il est victime d'un bris de glace dans le cadre d'un acte de vandalisme, c'est la garantie vol qui fonctionnera. Ce cas de figure oppose souvent les assurés à leur assureur car le montant de la franchise de la garantie vol est plus élevé que celui de la garantie bris de glace. L'assuré doit donc débourser la différence de sa poche sans bien en comprendre la raison. La nature du sinistre est pourtant bel et bien le vandalisme. Mieux vaut donc jeter également un coup d'?il à la garantie vol avant de souscrire.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :