Alsace : fort recul dans le secteur des services

 |   |  204  mots
Université de Haute Alsace. Copyright AFP
La Banque de France a publié ce lundi ses enquêtes mensuelles de conjoncture régionales.

L'enquête conjoncturelle mensuelle de la Banque de France repose sur un indicateur de climat des affaires calculé par rapport à une moyenne de longue période que représente l'indice 100. Une baisse de cet indice dénote une détérioration du climat conjoncturel. Une hausse, une amélioration. En mars, l'indice national se situait à 95 dans l'industrie et 93 dans les services, tous les deux stables par rapport à février 2012.

Le climat des affaires en Alsace est en fort recul dans les services comme dans l'industrie en mars. Dans l'industrie, la situation n'est pas alarmante. Le climat y recule légèrement de 97,2 à 96 ,5 et reste au-dessus de la moyenne nationale. Les carnets de commande « ne se renouvellent pas suffisamment », s'inquiètent néanmoins les chefs d'entreprise qui espèrent pourtant amélioré dans les mois qui viennent « légèrement » leur production. Mais l'industrie alsacienne tourne en sous régime. Dans les services, en revanche, la situation est préoccupante : le climat des affaires s'est effondré de 8,8 points en un mois à 89,4, passant sous la moyenne nationale de 93,4. L'enquête de la Banque de France souligne que les entreprises connaissent des « tensions » sur leurs prix et sur leurs trésoreries. Aucun retournement de tendance n'est anticipé.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :